Session de formation des parlementaires sur le cadre juridique et institutionnel des marchés publics

formation des parlementairesles travaux d’une session de formation sur la cadre juridique et institutionnel des marchés publics au profit des député et sénateurs ont débuté lundi à Nouakchott.
Cette rencontre de 4 jours, organisée par l’autorité de régulation des marchés publics et la coopération allemande permet d’initier les parlementaires aux processus d’attribution des marchés publics depuis l’appel d’offre jusqu’à la réalisation des projets.
Le président de l’autorité des marchés publics, M. Abou Moussa a rappelé à cette occasion, l’adoption de la Mauritanie de stratégies destinées à réformer le régime des marchés publics, traduisant la volonté des autorités publiques d’ancrer la transparence et la dynamique dans le secteur des marchés publics.
Il a mis en exergue le rôle fondamental joué par les marchés publics dans le développement économique et social de notre pays par le fait qu’ils constituent une part importante des dépenses publiques.
M. Abou Moussa a précisé que la réforme des marchés publics a contribué à l’amélioration du climat des affaires en Mauritanie, à renforcer la confiance des investisseurs et à instaurer la gestion transparence et dynamique des ressources du pays.
Il a souligné aussi l’importance du contrôle parlementaire dans le renforcement de la transparence de l’action de l’administration, le qualifiant d’étape essentielle lors d’exécution des politiques et programmes gouvernementaux.
Le président de la commission financière de l’assemblée nationale, M. Zeini Ould Ahmed Hadi a loué, dans son intervention, l’organisation de cette session de formation, qui coïncide avec l’examen du code des marchés publics, affirmant que la séparation des différentes étapes des marchés publics constitue un élément fondamental dans le développement, la transparence et la bonne gestion.
Le président de la commission financière du sénat, M. Soumaré Oumar Sylla a présenté les phases de développement de cette commission, devenue aujourd’hui un organe important, chargé de jouer un rôle pivot dans la gestion transparente, soulignant le rôle de l’autorité législative dans le contrôle de la gestion publique.
La directrice résidente de la coopération allemande GTZ, Mme Claudia Hermes a souligné à son tour l’importance de ce type de formation, mettant en exergue le rôle dévolu au parlement en matière de contrôle .
La cérémonie s’est déroulée en présence du Vice-président de l’assemblée nationale, M. Lemrabott Ould Benahi.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge