Signature à Nouakchott de conventions de financement entre la Mauritanie, l’Agence française de Développement et l’Union Européenne…

Pour un montant total de 42,4 Millions d’Euros (16,1 Milliards d’Ouguiyas) dédiés à deux projets d’adduction d’eau potable et d’assainissement.
SEM. Sidi Ould TAH, Ministre des Affaires Economiques et du Développement de la République islamique de Mauritanie, SEM. Hervé BESANCENOT, Ambassadeur de France en Mauritanie, SEM. Hans-Georg GERSTENLAUER, Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie, et M. Yves BOUDOT, Directeur du Département Afrique Subsaharienne de l’AFD, ont procédé le 16 décembre 2012, à la signature de conventions de financement de deux projets.

Ils étaient accompagnés de SEM. Mohamed Lemine Ould ABOYE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement de la République islamique de Mauritanie et de M. Patrick ABBES, directeur de l’AFD à Nouakchott.

Le premier projet, intitulé Aftout Echargui, mobilisera les eaux du barrage de Foum Gleita et couvrira un grand nombre de localités (200 pour l’eau et 480 pour l’assainissement) des wilayas du Brakna, du Gorgol et de l’Assaba. Il renforcera les efforts consentis par ailleurs par le Gouvernement mauritanien en faveur des populations du Triangle de l’Espoir. Environ 220 000 personnes gagneront un accès durable à l’eau potable et à un système d’assainissement amélioré à l’issue du projet. La maîtrise d’ouvrage de ce projet sera confiée à la Direction de l’Hydrologie et des Barrages du MHA.

L’AFD contribue au financement de ce projet par un prêt à conditions très concessionnelles de 8,5 milliards d’UM (22,3 millions €) et l’Union européenne par un don de 1,9 Milliard UM (5 millions €). Le coût total du projet est estimé à 29,8 Milliards d’UM (78,4 Millions €). Le reste du financement est supporté par l’Etat mauritanien, la Banque Islamique de Développement et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social (FADES). La mise en œuvre du projet s’étalera sur 4 ans.

Le second projet, intitulé Projet d’Adduction d’Eau Potable et d’Assainissement dans Cinq Wilayas profitera aux localités des régions du Gorgol, du Guidimakha, de l’Assaba et des deux Hodhs (81 pour l’eau et 700 pour l’assainissement). Près de 385 000 personnes gagneront ainsi un accès durable à l’eau potable et à un système d’assainissement amélioré. La maîtrise d’ouvrage de ce projet sera confiée à la Direction de l’Hydraulique (Volet Hydraulique) et à la Direction de l’Assainissement (Volet assainissement) du MHA.

Ce projet d’un coût total de 5,8 milliards d’UM (15,1 millions d’€) est cofinancé par l’AFD qui contribue par une subvention de 1,5 milliard UM (4 millions d’€) et l’Union européenne par un don de 4,2 milliards UM (11,1 millions €). La mise en œuvre du projet s’étalera sur 4 ans également.

SEM. Herve Besancenot, Ambassadeur de France en Mauritanie a déclaré : « L’engagement de la France en faveur des programmes de développement portés, dans le cadre de votre stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, par le Gouvernement mauritanien, qui n’a jamais fait défaut, se poursuivra et, je l’espère s’intensifiera au cours des prochaines années ».

M. Yves Boudot, directeur Afrique de l’AFD a déclaré : « Les autorités mauritaniennes, très engagées pour atteindre ses objectifs, savent pouvoir compter sur l’appui de leurs partenaires, et de l’AFD en particulier, pour relever ce défi. Les deux projets qui nous rassemblent ce matin y contribueront de manière importante puisque, à eux seuls, ils permettront de réduire de moitié l’écart qu’il reste à combler pour atteindre les OMD, pour l’eau et l’assainissement, en Mauritanie ».

SEM. Hans-Georg Gerstenlauer, Ambassadeur-Chef de Délégation de l’Union européenne en Mauritanie a déclaré: « Nous sommes mobilisés afin d’aider la Mauritanie à atteindre le 7ème objectif des Objectifs du Millénaire au Développement, qui consiste à assurer un environnement humain durable, à travers, entre autres, de l’amélioration de l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement. L’engagement de la Commission européenne s’est concrétisé, ici en Mauritanie, en un don qui financera deux projets, gérés par l’Agence Française du Développement, et qui auront un impact certain dans l’atteinte de ce but. »

Source:Délégation de l’UE à Nouakchott

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind