Sit- in de l’Association Tkelmi contre le viol en Mauritanie

sitinvioltkelmi

Des membres de cette association ont organisé un sit in ce 18 février devant le ministère de la justice. L’objectif est de dénoncer le viol et demander sa criminalisation. Les organisateurs de ce sit-in anticipé et « non autorisé » exigent la modification des articles 309, 310 et 312 du code pénal qui stipulent selon eux qu’il faut que 4 hommes attestent d’un cas de viol pour prouver les faits. Les membres de cette association qui se plaignent du manque de motivation pour soutenir ce combat proposent l’examen ADN et l’avis d’un gynécologue pour attester de la véracité d’un cas de viol.

A rappeler que cette association reconnue il ya quelque mois selon une manifestante a récemment réalisé une vidéo pour dénoncer la recrudescence des viols en Mauritanie.

Awa Seydou Traoré

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge