Sit-in du Manifeste des Haratine : Les 5 jeunes interpellés ont été relaxés hier soir

Manifeste des HaratineCinq jeunes du Manifeste  des Harratine ont été libérés hier soir, vers 22 heures, a indiqué au Calame une source de l’organisation. Ces jeunes avaient été interpellés par la police, suite au refus par les forces de l’ordre de laisser les militants du manifeste tenir un sit-in devant le ministère de la justice. Des heurts avaient opposé la police aux nombreux jeunes venus soutenir les leaders du Manifeste qui entendaient tenir un sit-in pacifique.

Après une réunion d’évaluation de la situation, tenue hier soir, les leaders du manifeste sont allés à la recherche de ces jeunes dans différents commissariats de la ville. Et c’est au terme de cette ronde que les jeunes ont recouvré leur liberté. Parmi les interpellés, certains avaient  été relaxés aussitôt ; ils ont pu rejoindre  Boubacar Ould Messaoud, Samory Ould Beye et d’autres cadres du manifeste restés non loin de l’endroit où devrait se tenir le sit-in. Ils ont déclaré à la presse  avoir été molestés par les policiers avant d’être relaxés.

Rappelons que le Manifeste des Harratine avait décidé d’organiser ce sit-in pour « dénoncer le verdict du tribunal de Rosso » qui a condamné à 2 ans de prison ferme les militants anti-esclavagiste dont le président d’IRA Mauritanie, Biram Dah Ould Abeid.

Signalons enfin qu’au cours de leur réunion, le comité de suivi du Manifeste a décidé de tenir un point de presse, mercredi 21 janvier pour informer l’opinion nationale et internationale sur ce qui s’est passé, le lundi.

Source : Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge