Situation politique en Gambie: la Mauritanie entre dans la danse

mauritanie_gambie_256_69Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a envoyé son ministre des Affaires étrangères en Gambie où le président Yahya Jammeh fait face à une vague de contestations de l’opposition contre de nouvelles réformes électorales. Un acte qui a suscité un bon nombre de questionnements sur les relations entre ces deux Etats.

Est-ce un soutien d’un « régime de fer » à un autre en difficulté? Est-ce une volonté de Oul Abdel Aziz de convaincre Yaya Jammeh de revenir à de meilleurs sentiments avec ses adversaires politiques et son peuple? Jotay.net estime que la nature du régime mauritanien autorise le doute quant à le seconde hypothèse.

Du coté des autorités sénégalaises, c’est le silence absolu malgré l’appel à l’action de plusieurs personnalités et organisations politiques et de la société civiles.

Cependant, force est de reconnaître les relations diplomatiques entre le Sénégalet la Gambie sont très tendues ces derniers temps. En effet, le blocus aux frontières et la plainte de la Gambie au niveau de la CEDEAO en disent long.

Pour rappel, depuis mi-avril le gouvernement de Yaya jammeh fait face à une contestation. Les 14 et 16 avril, deux manifestations ont été organisées àSerrékunda (7km de Banjul) pour réclamer des réformes électorales justes et équitables.

Des manifestations pacifiques fortement réprimées par les forces de l’ordre de la Gambie qui ont arrêté plusieurs opposants du régime de Yaya Jammeh. 

Source: Essahraa

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge