SNIM: Quelle déception a poussé le plus compétent cadre à démissionner

snim
La surprise est grande ce matin à la Snim Nouakchott , Nouadhibou et Zouerate. Le célèbre « surdoué petit Khalifa » qui a gravi à la vitesse de la lumière et avec compétence tous les échelons de la Snim jusqu’au directeur commercial à Paris , cumulant au passage les directions d’exploitation , du chemin de fer ,du port vient de porter à la connaissance générale sa décision de quitter la Snim? …Pourquoi? Une interrogation de plus ….

Ce dont on est sur, c’est qu’au moment ou Mr Khalifa dirigeait le département électromécanique vers la fin des années 80, l’actuel ADG de la Snim officiait sous ses ordres comme chef de service de la manutention de Rouessa puis chef de la centrale électrique. Ironie de l’histoire.

Les rôles se sont inversés. Toujours est-il qu’ à priori Khalifa n’a pas pu « digérer » sa récente affectation au poste de conseiller que lui propose l’ actuel « ADG parachuté politiquement ».

Est ce le début avoué de la déconfiture ouverte de la Snim? En attendant d’en savoir plus sur ces « scandales qui secouent le pays sur fond de banalisation et mépris des meilleurs cadres » , lisons la lettre de démission de Mr Khalifa adressée en premier lieu à ses anciens collègues de travail :

« C’est avec une profonde tristesse et une grande émotion que je vous annonce aujourd’hui ma décision, mûrement réfléchie, de démissionner de la SNIM.

J’ai eu l’honneur et le privilège de servir dans les différents centres d’activité de la SNIM, que ce soit à Nouadhibou, Zouerate, la voie ferrée ou Paris , et de compter la plupart d’entre vous comme collègues ou collaborateurs. J’ai rencontré , lors de ces différentes étapes de mon parcours professionnel au sein de la SNIM, des cadres brillants, des agents de maîtrise compétents et des ouvriers/ employés pleinement dévoués.

Ensemble, nous avons traversé des épreuves douloureuses et surmonté beaucoup de difficultés , avec des moyens souvent dérisoires, mais avec cette créativité et dévouement sans limites et cette fierté de servir cette entreprise que nous aimons tant, et au delà le pays tout entier.

Le très modeste bilan dont je peux me prévaloir, n’aurait pas été possible sans votre soutien constant et désintéressé. Vous m’avez tout appris, du chemin de fer au Port, en passant par la Mine, l’énergie ou le Commercial. J’ai été le témoin privilégié de tant de sacrifices, d’ingéniosité et d’oeuvres gigantesques accomplis dans l’ombre par des soldats inconnus œuvrant souvent dans l’anonymat le plus complet. C’est cela la culture SNIM.

Je ne peux que souligner ici le soutien sans faille et la confiance totale que m’ont accordée les Directeurs Généraux successifs de la SNIM, à qui j’exprime ici ma profonde gratitude.

Je pars , non pas avec le sentiment du devoir accompli – j’ai commis beaucoup d’erreurs , y compris aux dépens de certains d’entre vous et je le regrette et m’en excuse -mais avec celui d’avoir constamment œuvré dans le sens de ce qui m’a semblé être dans l’intérêt général. Je vous souhaite à tous et à toutes beaucoup de succès sur le plan professionnel et de bonheur sur le plan personnel.

والسلام عليكم ورحمة الله و بركاته

M. Khalifa Ould Beyah »

Ely Salem Khayar

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge