Somalie: l’ONU renouvelle le mandat de l’Amisom

soldats burundaisLe Conseil de sécurité des Nations unies a renouvelé pour un an et à l’unanimité le mandat de l’Amisom, la mission de l’Union africaine en Somalie. Dans un contexte de crises, avec la décision de l’UA de retirer ses forces dès 2018, le Conseil de sécurité a voulu donner des gages de confiance aux pays contributeurs de troupes.

Cette perte de confiance vis-à-vis de l’Amisom, ce sont les Kényans et les Ougandais qui l’ont exprimée le plus vivement, en annonçant récemment leur volonté de se retirer de la mission dès 2017 sans pour autant que l’information ait été officiellement confirmée. Si c’était le cas, ce sont les plus gros contingents qui partiraient et qui mettraient la mission dans une position impossible, alors que les diplomates l’ont rappelé : la situation reste extrêmement fragile et volatile en Somalie.

Les Britanniques, qui sont chargés de la question somalienne à l’ONU, l’ont donc martelé, cette résolution est l’expression d’un soutien sans faille du Conseil de sécurité à l’Amisom et aux troupes qui la composent. Ils ont assuré avoir reçu le soutien de tous les pays contributeurs de troupes. « Il est très important qu’on reste tous engagés auprès de l’Amisom dans ce contexte très fragile », a estimé Peter Wilson, le représentant britannique adjoint aux Nations unies.

Ces deux prochaines années seront critiques pour l’avenir de la Somalie, qui doit organiser une élection présidentielle en septembre prochain. La mission de l’Union africaine en Somalie a donc pour nouveau mandat de donner la priorité à la lutte contre les milices shebabs et les groupes armés pour créer les conditions d’un retour à la paix et à la stabilité politique.

RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge