Somalie : l’otage français Denis Allex tué «par ses geôliers»

Une opération militaire lancée pour libérer un otage a échoué en Somalie. Il a été tué par ses geôliers et deux soldats français ont perdu la vie. 17 «terroristes» sont morts dans l’opération.


Le ministère confirme par ailleurs qu’une opération s’est tenue pour tenter de libérer l’otage. Au cours de cette opération, 2 soldats français et 17 «terroristes» ont été tués.

Les islamistes somaliens avaient plus tôt annoncé l’échec d’une opération française la nuit dernière en Somalie pour tenter de faire libérer l’otage.

Un agent de la DGSE (services français du renseignement) était détenu en Somalie par des insurgés islamistes depuis le 14 juillet 2009. Cet agent, présenté comme Denis Allex – a priori un pseudonyme – avait été enlevé à Mogadiscio avec un autre agent, qui a, lui, recouvré la liberté en août 2009.

 

Atlasinfo

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind