Sommet de la ligue arabe à Nouakchott : Le MCAT édifie un village du patrimoine et de la culture au stade olympique

culture« Nous allons accueillir nos hôtes et rendre agréable leur séjour à travers la richesse et la diversité de notre patrimoine culturel et artistique», dixit, Nami Salihy.
Le ministère de la culture et l’artisanat et du tourisme mauritanien est à pied d’œuvre depuis quelques jours au stade olympique où il organise un village du patrimoine et de la culture car, une série de manifestations culturelles va marquer le séjour des participants au sommet.
Ce village dont le but est apparemment de « joindre l’utile à l’agréable », a pour but de montrer aux participants, les diverses facettes de la diversité culturelle de la Mauritanie, à travers une série de manifestations culturelles et artistiques, durant le sommet.
Ce village culturel est en train de prendre corps dans la partie ouest du stade Olympique. Les ouvriers travaillent d’arrache-pieds pour monter les installations. Ce village se décompose en plusieurs compartiments.
D’abord un chapiteau abritant divers stands reflétant diverse facettes de la culture mauritanienne dans sa diversité. Prendront place dans ces stands : les manuscrits, les publications mauritaniennes arabes et francophones, les sites culturels classés patrimoine national ou mondial, les objets archéologiques de la Mauritanie depuis la nuit des temps, les sites naturels du pays, le musée de la garde nationale retraçant l’évolution depuis le l’Empire du Ghana, les Mourabitounes jusqu’à la création du corps de la garde nationale après l’indépendance, les grands cinéastes mauritaniens, depuis le pionnier Med Hondo, Sidney Sokhna jusqu’à Cissako ; la philatélie mauritanienne, les arts plastiques reflétant le paysage mauritanien ; les tapis traditionnels mauritaniens.
« Nous allons veiller à ce qu’aucun aspect de la culture de ce pays ne soit omis », précise le coordinateur du village.
Ensuite tentes dressées dans la cour, près du chapiteau. On y trouvera, une facette de la cuisine traditionnelle du pays. Ainsi lors de la séance de la dégustation des plats traditionnels, les visiteurs pourront manger El Aich, le couscous, le Gniri bouna ou kossam, le souré et le thiébou diène… préparés par des cuisinières mauritaniennes.
Une tente est réservée à l’artisanat traditionnel avec un effort pour booster l’industrie culturelle du pays. C’est une nouvelle conception car on y trouve toutes les manifestations de notre artisanat, précise le coordinateur du village. Les hôtes pourront également visiter une tente dédiée à l’enseignement traditionnel dans une Mahadra. Les jeux traditionnels aura leur tente.
Conférences et lectures de poèmes dans toutes les langues nationales du pays et soirées artistiques avec l’ensemble des artistes issus différentes composantes du pays viendront agrémenter les soirées des participants au sommet. Une opérette viendra clore ces séries de manifestations culturelles et artistiques dédiées aux hôtes du 27e sommet de la ligue arabe en Mauritanie. « La Mauritanie est riche et diverse, nous allons le démontrer à nos frères et amis lors de ce sommet »déclare, le coordonnateur du village du patrimoine et de la culture.

Source : Le Calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge