Sortie de la 9e promotion de l’Ecole Nationale d’Etat-major

a Défense Une nouvelle promotion d’officiers d’Etat-major a achevé, jeudi, sa formation à Nouakchott.
L’événement a donné lieu à l’organisation d’une cérémonie à l’Ecole d’Etat-major de Nouakchott, sous la supervision du Ministre de la Défense Nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, en présence du chef d’Etat-major général des armées, le Général de Division, Mohamed Cheikh Mohamed Ahmed et des Chefs des Etats-majors de la Garde et de la Gendarmerie Nationales ainsi que plusieurs officiers supérieurs des forces armées et de Sécurité.
La 9ème promotion de l’Ecole d’Etat-major Nationale est composée de 41 officiers issus des forces armées et de Sécurité (infanterie, armée de l’Air, Marine nationale, gendarmerie et Garde nationales).
S’exprimant à cette occasion, le Ministre de la Défense Nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, s’est réjoui de superviser au nom du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Chef Suprême des Forces Armées, la sortie de la 9e promotion de l’Ecole Nationale d’Etat-major, cet édifice de la connaissance qui constitue la concrétisation manifeste d’une volonté politique dont le but est de mettre sur pied une armée professionnelle capable de relever les défis sécuritaires inhérents au contexte sous-régional et asseoir un cadre d’enseignement militaire supérieur dans notre pays.
Au sujet des efforts entrepris pour promouvoir les capacités techniques et opérationnelles des forces armées nationales, le ministre a indiqué que la création de cette école ainsi que celles qui l’ont suivie est en conformité avec la vision hautement stratégique de Son Excellence, le Président de la République et s’intègre dans la cadre de l’effort consenti ces dernières années dans la restructuration et la modernisation de nos forces armées ainsi que l’amélioration de leurs équipements et le renforcement de leurs capacités opérationnelles pour les rendre aptes à faire face aux différente menaces que constituent le terrorisme transfrontalier et les trafics de tous genres contre la sécurité et la stabilité de notre région, et par delà, la paix internationale.
Il a par ailleurs indiqué que les réalisations se verront renforcer dans un proche avenir par la création de nouvelles écoles d’application et l’ouverture à Nouakchott d’un collège sahélien de défense.
S’adressant aux sortants, le ministre a appelé à l’application des connaissances et expertises acquises pendant la formation, surtout au plan de la préparation des décisions du chef et de la transcription de ses ordres, ou dans le commandement des troupes où les officiers seront appelés non seulement à donner des ordres, mais surtout à encadrer, entrainer et guider.
Auparavant, le commandant de l’école, Colonel Mohamed Lemine Ould Zamel, a souligné que l’établissement a formé jusqu’ici 234 officiers d’Etat-major issus des différentes formations des forces armées et de sécurité.
La cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur général de la Sûreté nationale et des chefs d’Etats-majors des forces armées et de sécurité.

Source: AMI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge