SOS Immigration : Déclaration

Hamoud Ould Nebagha
A l’occasion de la journée internationale pour la lutte contre la torture et les mauvais traitements affectant la dignité humaine, le 26/06/2013.

Nous avons l’honneur de soutenir les réalisations jusqu’à présent effectuées par le gouvernement. Nous considérons que la ratification par le gouvernement mauritanien du protocole additif supplémentaire de la convention des Nations Unies contre la torture constitue un important pas à l’avant soutenu par une loi nationale incriminant la torture.

La présentation de la Mauritanie de son premier rapport sur la torture constitue à son tour un important jalon à ces mesures particulièrement positives.

Tout en appréciant ces mesures positives, force est de rappeler aux autorités mauritaniennes la nécessité de créer une institution nationale indépendante pour la prévention de la torture avant le 02 novembre 2013.

A juste titre, nous rappelons aux autorités mauritaniennes que Mohamedou Ould Sellahi et Ahmed Ould Abdel Aziz détenus à Guantânamo ont, onze ans durant, subi les formes de torture les plus atroces dans cette prison réputée la plus mauvaise durant toute l’histoire de l’humanité.

Et puisque le gouvernement des Etats Unis a déclaré que les deux détenus ne constituent aucun danger, nous demandons au gouvernement mauritanien de continuer ses louables efforts notamment sur le plan diplomatique afin de permettre leur libération.

Le Président
Hamoud Ould Nebagha

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind