Source au sein du RPM : Le Regroupement n’a pris aucune position relative à la commission du fonds d’aide publique à la presse privée

Riyadh Ould Ahmed Hadi

Le confrère journaliste Riyadh Ould Ahmed Hadi indique  que « ce qui a été attribué au Regroupement des Journalistes Mauritaniens (RPM), se rapportant à son opposition à la composition de la commission de gestion du fonds d’aide publique  à la presse est dénué de tout fondement ».

 Le confrère estime que le président du Regroupement, le confrère Sy Mamoudou  «  a signé un communiqué préparé d’avance, qui lui a été présenté par le Syndicat des Journalistes Mauritaniens (SJM), sans se référer  au Bureau Exécutif du RPM ; ce qui constitue une violation cruelle et inacceptable des textes du Regroupement ».

 Ould Ahmed El Hadi, qui est membre du RPM poursuit en disant que « le ministère de la communication a entrepris les concertations nécessaires  avec tous les intéressés, lesquelles ont abouti  à la mise en place d’une commission de gestion qui représente tous les bénéficiaires du fonds d’aide publique à la presse privée »

 Ould Ahmed El Hadi conclut en affirmant être dans l’obligation  de geler son adhésion au sein du RPM en guise de protestation contre l’absence de concertation de son président avec l’un des membres du Bureau Exécutif du Regroupement, appelant le président Sy à corriger  « cette décision unilatérale » ou à  convoquer  la tenue d’une assemblée générale pour lui retirer confiance ».

Atlanticmedia 

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind