Source : Le lion

DROIT DE REPONSE

Suite à l’article publié, récemment, par CRIDEM*, écrit par Toungs et relatif à l’examen de certaines pistes pouvant, aux yeux de l’écrivain, apporter une contribution au développement durable dans notre pays et à la bonne gestion des ressources minérales de notre sous sol.

A travers sa proposition de mettre en place un service géologique performant, que je partage bien avec lui, à la différence que je sais que le service existe déjà mais il a besoin plutôt de plus d’attention. Je tiens ici à apporter, à l’attention de l’opinion publique nationale, les éclaircissements ci-après :

Monsieur, la démarche que nous faisons à travers cette mise au point est dictée principalement par le souci de réinstaurer votre confiance dans notre institution et de vous faire connaitre nos conditions de travail et notre rendement maximal.

Ces propositions n’ont pris en compte que certains aspects purement techniques. Nous espérons qu’elles vous apporteront un éclairage qui contribuerait à votre satisfaction et de vous rassurer que notre soucis a toujours était, l’élaboration d’une politique de redressement continue que nous avons d’ailleurs entrepris, depuis les derniers changements, pour inscrire l’OMRG dans sa véritable dimension d’outil de développement et de promotion du secteur minier.

Je suis sûr que cette politique que nous avons entrepris pour l’intérêt de l’établissement, a pris en compte les changements qui s’imposent en matière de sérieux, de compétence, de justice et d’équité et qui sont dans l’air du temps et inscrits dans les priorités du gouvernement.

En effet, l’accès à nos services est toujours suite aux demandes formulées par les opérateurs miniers de la place et non suite aux potentiel du marché. Car il faut bien le préciser, notre institution peut accompagner, dans ces activités, tout opérateur qui le désire.

L’OMRG, a eu le mérite, de pouvoir apporter ses interventions, relatives à son domaine de spécialisation, à tous les opérateurs qui ont formulé la demande, non pas dans un but lucratif, comme certains ont tendance à y croire, mais plutôt suite à notre conviction que toute activité de recherches géologiques et minières, sur le sol Mauritanien, est notre mission nous imposant de venir à l’aide et au secours de celui qui le veut.

Notre intervention jusque là, ne tenaient compte que des considérations professionnelles. Elle se faisait avec toute la transparence et ne tenait, surtout compte que de notre mission de promouvoir le secteur minier.

C’est ce qui a permis non seulement un rendement optimal des services de l’OMRG, mais a fait également de notre institution un prestataire de services incontournable dans le secteur pour les opérateurs nationaux et internationaux qui ont eu en l’OMRG un prestataire de services de proximité compétent et concurrentiel. Ce qui leur fera éviter de faire appel à des compétences étrangères coûteuses en temps et en argent.

L’Office Mauritanien de recherches Géologiques(OMRG), pour celui qui ne le sait pas déjà, est l’opérateur de l’état dans le domaine de la Recherche Minière pour toutes les substances minérales à l’exception des hydrocarbures. Il a pour objet de promouvoir la recherche des ressources minérales solides, et à cet effet d’exécuter ou de faire exécuter des travaux de recherches géologiques et minières.

Sa mission principale consiste à mettre en évidence des cibles potentielles (indices et anomalies géophysiques et géochimiques) et élever leur degré de connaissance de façon à permettre leur prise en charge ultérieure par les sociétés minières.

Il peut effectuer des prestations de service rémunéré sur toute activité se rapportant à son objet. Ce ci ne veut pas dire que l’OMRG doit obligatoirement générer des recettes par les marchés potentiels du secteur minier. Ce n’est pas fondamentalement sa mission, toute fois l’OMRG a toujours exécuter à cent pour cent ses plans d’actions qui incluent des contrats de prestations de services aux profits de ces partenaires du secteur miniers.

Pour revenir au contenu de votre article, vous reconnaissez vous-même les compétences de l’OMRG et vous lui refusez le sérieux. Comment, Monsieur peut on être compétent et ne pas être sérieux. C’est à nos partenaires d’en juger, parce qu’à vous nous n’avons pas, en ma connaissance, exécuté un marché, pour pouvoir apporter contre nous un jugement pareil.

L’OMRG dispose d’une équipe pluridisciplinaire de techniciens Mauritaniens hautement qualifiés et expérimentés, constituée de géologues, prospecteurs, sondeurs, chimistes et laborantins. Il est suffisamment doté de ressources techniques qui lui permettent de mener à bien sa mission de service public.

Ces équipements non seulement permettent un rendement optimal des services de l’OMRG, mais font également de notre institution un prestataire de services incontournable dans le secteur et permettent de promouvoir le secteur minier. Je tiens à vous rassurer que l’OMRG a exécuté et continue d’exécuter tous ses contrats les liant à ses partenaires du secteur minier avec le plus grand sérieux, qualité et aptitudes, qui se doivent.

Je vous dis et confirme qu’il n’y a rien de décevant et déshonorant pour les jeunes scientifiques dont la plus part a subi ses stages à l’OMRG et ont été admis pour travailler aujourd’hui pour le compte des ces mêmes opérateurs miniers et qui sont très bien apprécié.

Cette démarche a pour objectifs d’améliorer l’image de notre société, non seulement auprès du public mauritanien qui nous doit d’être performant, à cause de l’impact socio économique de notre mission, mais aussi auprès des partenaires internationaux auxquels nous devons inspirer confiance, dynamisme et réussite.

Cadre OMRG

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge