Sources : la France demande à la Mauritanie et à l’Algérie d’acculer les salafistes

Le gouvernement français a demandé « à l’Algérie d’intensifier le contrôle aux frontières pour empêcher la contrebande du carburant et autres produits stratégiques ».

La même demande « amie » a aussi envoyée à la Mauritanie et au Niger dans ce qui semble être, de la part de la France, une volonté ferme d’acculer les islamistes et de continuer la guerre jusqu’à son aboutissement.

Cette information, rapportée lundi matin par des médias algériens, indique aussi que l’Algérie a relevé d’un cran le niveau

d’alerte de ses forces sur la frontière avec le Mali et le Niger et donné des instructions fermes à ses soldats de tirer sans hésiter après la première sommation.

De leur côté des jihadistes ont menacé lundi de frapper la France sur son propre sol suite aux raids menés pr son aviation contre des positions de ces groupes armés au nord Mali. L’un des dirigeants du MUJAO, Abu Dardar a ainsi déclaré, dans un entretien avec l’Agence de presse Amaco, que la France « a attaqué l’Islam » et qu’elle doit s’attendre « à être prise pour cible sur son propre sol ».

 

Elhourriya

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind