SPES : « Faisons de 2015, le début d’un enseignement fondé sur des bases solides »

L’hôtel KhatterL’hôtel Khatter de Nouakchott, a abrité, le jeudi 16 courant, un atelier organisé par le syndicat professionnel de l’enseignement supérieur (SPES), sous le thème : « Faisons de 2015, le début d’un enseignement fondé sur des bases solides ».
Ouvrant les travaux de cette activité, la présidente du syndicat, Madame Aminetou Mint Kebd, a prononcé une allocution dans laquelle, elle a précisé que notre système éducatif a connu des améliorations considérables sur tous les plans.
Un impact positif a été constaté d’où les efforts fournis par les autorités du pays, allant des financements sur les constructions, les équipements, la formation des structures, l’implantation des délégations locales et la décentralisation des différents départements, a indiqué Mint Kebd.
Mais dira-t-elle, dans le secteur de l’enseignement, il faut toujours chercher à améliorer les contenus pour avoir des résultats positifs selon les objectifs fixés.
Elle a par la suite signalé dans son mot, que la plus haute autorité du pays, a reconnu la nécessité d’apporter des améliorations qualitatives sur les méthodes du système éducatif et à l’enseignement. Selon Mint Kebd, l’enseignement est le noyau de tout développement.
« C’est pour cela que le président a déclaré que 2015, l’année en cours est celle de l’enseignement », a-t-elle martelé.
Cet atelier a été sanctionné par un certain nombre d’exposés présentés par d’imminents docteurs et professeurs dont, Mohamed El Mokhtar Ould Sidi Mohamed, Bilal Ould Hamza, Wade Ousmane et Sidi Mohamed Ould Mohamed Lemine.

Source : Tawary

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge