SPORT: Remise de 11 ceintures noires et de diplômes internationaux de TaekWondo (Reportage)

La Fédération Mauritanienne de Taekwondo a remis, samedi à Nouakchott, à 11 professionnels du TaekWondo dont deux filles des ceintures noires Karaté1er, 2e et 3e dan et de diplômes internationaux provenant de la Corée du Sud.
À l’occasion, Thierno Bobo Barry, ceinture noire troisième dan, président de la Commission des grades à ladite fédération, a exhorté les autorités sportives à appuyer les pratiquants de taekwondo pour qu’ils représentent dignement la Mauritanie à l’international.
Il a ajouté, dans une déclaration à Alakhbar, que le Taekwondo mauritanien souffre de manque de salle d’entrainement et de tapis. Il a aussi déploré le manque de moyens financier. « Nous cotisons, nous-mêmes taekwondoistes pour couvrir nos frais de déplacement pour participer à des tournois à l’étranger ».
Encore, pour passer leuur diplôme ou ceinture, les taekwondoistes de Mauritanie doivent aller au Sénégal ou faire venir des professeurs de ce pays sans compter le devoir de débourser de 10 et 20 000 Ouguiyas par diplôme, a ajouté Thierno Bobo Barry qui demande le soutien des autorités pour avoir «des salles d’entrainement, des tapis et des professeurs locaux».
Mari Diallo, une judoka qui a défendu les couleurs de la Mauritanie dans des compétions internationales au Qatar et au Sénégal, a regretté « le manque

d’intérêt accordé au judo et au reste des arts martiaux ».

Harroune Diallo, entraineur de karaté au Taucho kai karaté club de Nouakchott, qui par ailleurs évolue dans l’équipe nationale des poids lourds, s’est désolé du manque de compétitions «Il n’y a pas assez de compétitions nationales et on rate beaucoup d’autres internationales du fait que la Fédération ne respecte le calendrier ».

La cérémonie a été marquée par la présence des représentants du ministère des sports, de consuls acrédités en Mauritnaie et de fans des arts martiaux. Ils ont admiré les démonstrations d’élèves, dont des enfants de moins de cinq ans, d’écoles de Nouakchott de Taekwondo, de karaté, de judo et du Kung Fu.Les organisateurs de la cérémonie ont rappelé finalement que la Mauritanie a découvert le Taekwondo depuis les années 90 grâce à Tidiane Dia qui a pris la parole lors de la cérémonie en encourageant les jeunes qui ont pris le relai.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge