SYNDICAT NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR / SYNDICAT GENERAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

SYNDICAT NATIONAL DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEURCommuniqué de presse : Nous avons écouté, ces deux derniers jours, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique annoncer, à la fin de la réunion du gouvernement, son intention de présenter un projet de décret portant augmentation de la charge horaire des enseignants du supérieur. Cette déclaration intervient après une série de sit in organisés par les professeurs devant le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le ministère de l’économie et des finances, le primature et la présidence, au cours desquels ils ont réclamé le respect d’engagements précédents et d’abord le l’accord de 2009, au titre duquel une majoration de la charge horaire a eu lieu en contrepartie d’augmentations de salaire jamais effectuées.

Au nom des professeurs affiliés au SNESUP et au SGES nous déclarons :

Premièrement : rejeter toute majoration de la charge horaire avant l’application des clauses de l’accord de mars 2009 et la concertation avec les syndicats de l’enseignement supérieur ;

Deuxièmement : demander au président de la république Monsieur Mohamed O. Abdel Aziz d’intervenir pour la satisfaction des revendications des professeurs de l’enseignement supérieur, à savoir :

  1. L’application de l’accord du 8 mars 2009 signé entre le ministre des finances alors et le SNESUP, au terme duquel le ministre s’est engagé à accorder des augmentations de salaire par tranches (dont une seule a été versée) en contrepartie d’une majoration de la charge horaire que les enseignants effectuent depuis lors et d’une amélioration de la pension de retraite de l’enseignant du supérieur.
  2. Le règlement de l’augmentation des salaires des fonctionnaires de l’Etat de 2015, dont une infime partie des professeurs du supérieur ont bénéficié.
  3. Le parachèvement de l’attribution des terrains aux professeurs du supérieur et une aide pour construire un habitat décent, proche du nouveau campus.
  4.  L’association des syndicats de l’enseignement supérieur aux stratégies visant à réformer le secteur et la concertation avec eux pour la révision des textes législatifs organisant le système.

Troisièmement : Nous invitons l’ensemble des enseignants du supérieur à effectuer un arrêt de cours de deux heures, le lundi 16 mai 2016 de 10 à 12heures et de participer au sit in prévu le même jour, à la même heure devant la présidence de la république.

Nouakchott, 14 mai 2016

Pour le SNEUSP                                                                   Pour le SGES

Dr Med O. Ely El Kory                                                   Dr Saadna O. El Hadj

Source: Le calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge