Syrie: dans la ville martyre de Kobane

ville syrienne de KobaneRFI : Voilà deux jours que les combattants kurdes ont repris le contrôle de Kobane, une ville syrienne à la frontière avec la Turquie occupée en partie pendant plusieurs mois par les jihadistes de l’organisation islamique. Notre correspondant en Turquie s’y est rendu ce mercredi 28 janvier.

Dès les premiers mètres parcourus à Kobane, juste après le poste frontière, la ville montre les ravages de la guerre, de quatre mois de bombardements et d’attaques à la voiture piégée. Il y a tout autour des carcasses de voitures qui ont servi à ces attentats à la bombe. Aujourd’hui, Kobane est une ville fantôme, sans électricité. Presque tous les bâtiments sont totalement détruits, soufflés par ces nombreuses explosions. Il y a un peu partout aussi les cratères de bombardements d’obus.

Alors que la ville et les alentours sont totalement calmes, d’un calme impressionnant, on entend toujours les avions de la coalition qui survolent la région. Dans les rues, des petits enfants brandissent des drapeaux kurdes. Plusieurs familles ont pu rester dans leurs maisons où elles ont survécu à ces mois de siège. Aujourd’hui, elles commencent une nouvelle vie. Elles sont rejointes par quelques familles kurdes réfugiées en Turquie qui commencent à revenir petit à petit.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge