Syrie : En silence, vers la 3ème guerre mondiale?

Alors qu’Israël reconnaissait les raids aériens dans la nuit de samedi à dimanche, les médias «mainstreams » n’incluaient pas dans leurs informations les 2.000 morts que ces raids auraient causé ; raids que plusieurs médias qualifient «d’américano-israéliens».

avions de guerre

Les évènements au Moyen-Orient viennent de prendre une nouvelle tournure avec l’entrée en guerre d’Israël et des Etats-Unis d’Amérique. Les deux pays ont mené cette nuit une attaque aérienne et balistique contre des objectifs militaires syriens, au cours de laquelle ils ont utilisé de nouvelles armes.

Deux unités de l’armée syrienne, les 104 et 105e régiments de la Garde républicaine auraient subi des pertes de plus de 2.000 individus, dont des femmes et enfants présents dans les cantonnements. Un site de missiles SCUD et des batteries de missiles SAM ont également été visés. Une usine de production de munitions de guerre a été pulvérisée par au moins trois bombes JDAM (pour Joint Direct Attack Munition est une bombe guidée par GPS produite par Boeing.
De telles bombes ont été utilisées par les forces armées des États-Unis pour la première fois durant la guerre du Kosovo en 1999 et en Afghanistan en 2001- ndlr).
Des arsenaux et des bunkers de l’armée syrienne, situés au Mont Cassioun ont été attaqué à l’aide d’armes non-conventionnelles ayant provoqué une secousse sismique de 4 sur l’échelle de Richter, selon le centre syrien de recherches astrophysiques, sur un périmètre de 12 kilomètres.
Des sources au sein de l’armée syrienne sont catégoriques. Il ne s’agit pas d’une attaque israélienne mais d’une attaque combinée américano-israélienne.  Vue stratégique de l'explosion d'un des F-15 Baz. Source : armée syrienne

Vue stratégique de l’explosion d’un des F-15 Baz. Source : armée syrienne

Quoi après ça ?

En Iran, les Gardiens de la Révolutions ont activé l’échelon suprême, dernier stade avant le lancement d’une frappe balistique contre Israël et ses alliés du Golfe arabo-persique. La Russie, dont un drone a été abattu au dessus d’Israël cette semaine, a mis en alerte sa flotte de la Mer Noire.
Un enchaînement de faits qui ne sont pas de nature à rassurer sur la direction inattendue que peut prendre la crise syrienne.
«L’impatience de Tel-Aviv et sa panique devant l’évolution en sa défaveur de la crise syrienne prouve que la Syrie, avec l’aide de ses alliés, a réussi à mettre en échec les plans de remodelage géostratégique et géopolitique des sionistes. Cette impatience a fini par forcer Israël à se dévoiler alors que le plan prévoyait un «printemps arabe» sans ingérence visible. Par conséquent, Damas vient de remporter une nette victoire stratégique» commente un ancien militaire syrien immigré à Nouakchott.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge