Syrie: la Russie se dit prête à assurer un retrait sécurisé aux rebelles d’Alep

alepLa ville syrienne d’Alep était encore jeudi 13 octobre écrasée sous les bombes du régime et de la Russie qui s’est dite prête à assurer aux rebelles armés un retrait en toute sécurité, à quelques jours de nouveaux pourparlers russo-américains sur la Syrie, à Lausanne.

Un général russe, Sergueï Roudskoï, a annoncé, jeudi, que ses troupes étaient prêtes à garantir aux rebelles une sortie des quartiers est d’Alep, assiégés par l’armée gouvernementale. L’officier russe a ajouté que l’offre comporte aussi le libre passage des civils de la partie orientale de la ville et leur retour, ainsi que l’acheminement d’une aide humanitaire.

Quelques heures plus tôt, à Genève, un haut fonctionnaire de l’ONU, Ramzi Ezzeddine, a déclaré que les jihadistes de l’ex-Front al-Nosra, n’avaient pas accepté l’offre de l’émissaire international pour la Syrie de quitter Alep. Staffan de Mistura avait proposé, la semaine dernière, d’escorter personnellement les jihadistes s’ils acceptaient de sortir de la ville.

Sur le terrain, les duels d’artillerie et les bombardements se sont poursuivis avec violence, jeudi, sur les fronts d’Alep. Des avions russes et syriens ont mené une série de raids sur les quartiers est, alors que les insurgés ont pilonné au canon la partie ouest, contrôlée par les troupes gouvernementales.

L’armée syrienne et ses alliés ont lancé des assauts sur plusieurs points de la ligne de démarcation. Cette stratégie leur a permis de grignoter du terrain à l’intérieur et autour d’Alep, sans réussir, cependant, à effectuer une percée décisive.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge