Syrie: l’armée a repris le contrôle de l’aéroport d’al-Thala

rebelles syriensDes groupes rebelles syriens ont annoncé jeudi 11 juin avoir pris au régime de larges parties de la base aérienne d’al-Thala, dans la province de la ville de Soueïda (sud), contrôlée par les forces gouvernementales. Cette avancée leur ouvrait les portes de cette province méridionale limitrophe de la Jordanie, mais l’armée syrienne a finalement repris le contrôle des lieux, selon l’ONG Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Jeudi, une coalition de groupes rebelles avaient affirmé avoir pris le contrôle de la base aérienne d’al-Thala, particulièrement stratégique. Dans la foulée, Damas avait dénoncé une information infondée. Depuis deux jours, la confusion régnait donc, mais l’armée du régime syrien a finalement repris les choses en main, comme l’a annoncé ce vendredi l’OSDH. L’armée de l’air a procédé à d’intenses bombardements des positions rebelles, puis des renforts ont été dépêchés depuis la ville de Soueïda, relate l’OSDH. Les insurgés ont été contraints de se replier.

L’attaque contre l’aéroport militaire d’al-Thaala, dans la province méridionale de Soueïda, avait été menée par le Front sud, une alliance composée de l’Armée syrienne libre (ASL) et de groupes islamistes. Les rebelles avait violemment pilonné les positions des forces du régime à l’aide de roquettes multitubes et de canons de mortier, avant de lancer l’assaut. Les insurgés avaient aussi abattu un MIG syrien, dont le pilote a pu s’éjecter.

Le Front sud avait annoncé avoir pris l’aéroport. L’OSDH affirmait quant à lui que seule une partie du site était occupée, tandis que l’armée syrienne qualifiait ces informations de « totalement infondées », précisant que la garnison avait repoussé les assauts et que les combats se déroulaient à deux kilomètres de l’enceinte de l’aéroport.

Al-Thaala est le dernier aérodrome encore tenu par les forces de Bachar el-Assad dans le sud du pays. Les avions qui y sont basés bombardent les positions des rebelles dans les provinces de Deraa, de Soueïda et dans le sud de Damas. Sa prise ouvrirait aux rebelles la voie vers Soueïda, une province à majorité druze, sous le contrôle du régime.

Plus au nord, dans la province d’Idleb, le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, a commis un massacre dans le village druze de Qalb al-Loz. Vingt habitants, dont des enfants et des personnes âgées, ont été tués. Les médias officiels syriens font état de 40 morts.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge