Syrie: l’EI décapite l’ancien directeur des Antiquités de Palmyre

Etat islamiqueL’organisation Etat islamique a décapité l’ancien directeur des Antiquités de la cité antique de Palmyre, dans le centre de la Syrie. Après avoir détruit plusieurs sites antiques en Irak, le groupe extrémiste sévit maintenant en Syrie.

L’histoire préislamique doit être effacée, les sites archéologiques ou les objets incitant à l’idolâtrie doivent être détruits et les personnes qui en font la promotion doivent être punies… Accusé par un tribunal religieux de tous ces maux, l’ancien directeur des Antiquités de la cité antique de Palmyre, Khaled al-Assaad, a été décapité devant des dizaines de personne.

Une pancarte l’identifiant comme un partisan du régime pour avoir représenté la Syrie à des conférences à l’étranger, a été accrochée à sa dépouille. Comble du cynisme, son corps a été pendu à une colonne antique de Palmyre, dont il avait lui-même supervisé la restauration.

L’un des plus éminents experts du monde antique

Considéré comme l’un des plus éminents experts du monde antique, Khaled al-Assaad était à la retraite depuis plus de 15 ans. Il avait refusé de quitter Palmyre après la prise de la ville par les jihadistes, en mai dernier. Il pensait, sans doute, que son âge avancé le protègerait des représailles des extrémistes.

Mais pour servir sa vision ultra rigoriste de l’islam, le groupe Etat islamique n’a pas hésité à assassiner – en public – cet érudit de 82 ans.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge