Syrie : l’Iran réaffirme son soutien à Bachar el-Assad

Alors que les combats entre son armée loyaliste et les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) font rage dans la ville d’Alep, le président syrien Bachar el-Assad a reçu ce mardi 7 août 2012 Saïd Jalili, émissaire du Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. « La Syrie est un pilier de la résistance » contre Israël et les Etats-Unis, a déclaré Saïd Jalili lors de cette rencontre.

Le président syrien Bachar el-Assad (D) reçoit l’émissaire iranien Saïd Jalili à Damas, le 7 août 2012.
REUTERS/SANA/Handout

« La solution à la crise en Syrie doit venir de l’intérieur de ce pays, via le dialogue national, et non via l’intervention de forces extérieures, a déclaré Jalili, cité par le correspondant à Damas de la chaîne iranienne Al-Alam. Le peuple syrien est hostile à tout plan soutenu par les sionistes ou les Etats-Unis. »

A l’occasion de cet entretien, diffusé à la télévision d’Etat syrien, Bachar el-Assad a promis d’écraser la rebellion dans son pays. « Le peuple syrien et son gouvernement sont déterminés à purger le pays des terroristes et à combattre le terrorisme sans répit », a affirmé le président syrien à son interlocuteur iranien.

Abordant également le sujet des 48 Iraniens enlevés samedi 4 août 2012 dans la province de Damas, l’allié du pouvoir syrien a assuré que « l’Iran utilise tous les moyens pour obtenir la libération immédiate des pèlerins innocents enlevés » tandis que la « brigade al-Baraa », qui a revendiqué le rapt, assure qu’il s’agit en fait de Gardiens de la révolution, les soldats d’élite du régime islamique, et que trois d’entre eux ont été tués dans des bombardements des forces du régime.

Source : RFI

Publicité

Mauritel

Speak Your Mind