Syrie : Rebondissement de la carte politique et humanitaire,

Pour la première fois depuis le début de la crise, la Syrie a autorisé la distribution de l’aide humanitaire des Nations unies et de plusieurs ONG sur quatre sites à travers le Pays qui sont Homs au centre, Idleb au nord-ouest, Deir Ezzor à l’est et Deraa au sud. La crise humanitaire constitue un des points du plan de sortie de crise de l’émissaire international, Kofi Annan. Quelques heures plus tard, le président syrien Bachar el- Assad a nommé au poste de Premier ministre l’ancien ministre de l’agriculture Riad Hijab, qui est chargé de former un nouveau gouvernement après les législatives du mois dernier. L’autorisation de Damas qui permet la distribution de l’aide humanitaire des Nations Unies intervient à l’issue d’un forum consacré à l’aide humanitaire, organisé à Genève. Les représentants du gouvernement syrien se sont engagés à accélérer l’octroi de visas au personnel humanitaire, et à faciliter les formalités douanières pour l’acheminement des aides.

Publicité

Mauritel

Comments

  1. canari says:

    il faut éviter une deuxième  Libye,
    la situation au Mali reflète l’échec  de l’intervention armée  des occidentaux et financier par le pétrole libyen .
    @ @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= @= ]:-> =

Speak Your Mind