Le nouveau Premier ministre mérite en premier la prison selon le journal Biladi…

Prison - chambreBiladi ce n’est pas n’importe quoi. C’est un journal classé d’opposition qui est tenu par quelqu’un qui a ouvert boutique juste après avoir été patron de l’Agence Mauritanienne d’Information d’Etat. A propos de premier ministrable, de tous les cancans que nous avons entendus dans la presse francophone, Biladi sont les seuls à avoir vu juste ou presque car ils ont annoncé que Yahya Ould Hademine essaye de se faufiler pour devenir PM mais que ses chances semblent disparaître :

Le 24 juillet 2014 dans l’article «  guéguerre orientale » ; « pour certains, Moulaye n’est pas si facile à avoir. Le ministre Yahya Ould Hademine, originaire, comme les deux adversaires, du Hodh Echarqi a déjà essayé de se proposer au poste de premier ministre. 

Toujours, suivant la même logique héréditaire du poste de premier ministre. Un ressortissant du Hodh Echarqi qui a en charge le portefeuille d’un département important. Les infrastructures et transports. 

C’est déjà une expérience importante. Importante surtout pour quelqu’un qui aspire à un poste de premier ministre sous la présidence de Mohamed Ould Abdel Aziz. Et ça les infrastructures le savent. Les routes. Et le transport. L’ambition d’Ould Hademine a été très vite revue à la baisse, après des  représailles douloureuses de Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf. »

http://www.rmibiladi.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2736:bil-a-dit-&catid=1:actualites&Itemid=2

———————-

Mais en faisant quelques recherches sur ce nouveau PM, on trouve des propos terribles de ce même Biladi  où le même auteur dit clairement que ce Yahya Ould Hademine mérite la prison photo à l’appui ; c’était le 14 février 2013 et ce n’est pas un article romantique « Le bégaiement de la lutte contre la gabegie… »:

« Au ministère des transports et de l’équipement, on s’attendait, objectivement, à l’exil, mérité, du ministre Yahya Ould Hademine, à la prison de Dar Naïm. On est un peu revenu sur les traces destructrices de Yahya à l’ATTM. Mohamed Ould Bilal, l’actuel directeur général de l’ATTM, en ingénu,  croyant naïvement à la sincérité de Mohamed Ould Abdel Aziz, dans sa croisade déclarée, ostensiblement, contre la gabegie, aurait pu jurer sur la tête de son père de l’envoi au cachot imminent de son ministre, eu égard à son passage dévastateur à l’ATTM. Tout était là, suffisant, pour accabler Ould Hademine et le placer derrière les grilles de la Rectification. Or, les prisons d’Ould Abdel Aziz sont conçues  exclusivement pour accueillir les citoyens qui fâchent, ou qu’on n’aime pas bien, pour des raisons que seul Mohamed Ould Abdel Aziz sait apprécier. »

« …Yahya Ould Hademine fait, semble-t-il, partie de ce cercle de bienheureux ministre. Son passage à l’ATTM, la sous-traitance par ricochet, a atteint son paroxysme. L’ATTM traîne depuis cette belle mauvaise époque, c’est selon, où se situe, une sale ardoise. Les auditeurs signalent un déficit de quelques milliards d’ouguiyas. 

Tout le monde, le monde, entendons-le, qui entend et croit de bonne foi aux  chansonnettes de lutte contre la gabegie criées, par Mohamed Ould Abdel Aziz, entre monts et vallées, quand les pauvres ne sont pas loin, tout ce monde-là était, crédulement, sûr de l’ouverture des portiques de la prison pour accueillir Ould Hademine. Comme d’autres, encore plus niais, préparaient, l’ancien ministre de la santé, Cheikh El Mokhtar Ould Horma, à la prison. Comme d’autres donnaient un destin tout geôlier à d’autres hauts commis de la Mauritanie Nouvelle. Rien n’en fut. Finalement. 

Puisque les inspecteurs de l’IGE, ils le disent, à qui veut l’entendre, que l’histoire de la lutte contre la gabegie n’a jamais dépassé sérieusement la phase de slogan.  Car, dit un inspecteur, allez-y compter le nombre de rapports accablants dans les tiroirs du président de la République, premier récipiendaire des rapports de l’IGE. Ils sont légions les rapports qui ouvrent les portes de toutes les prisons mauritaniennes, celles du Mali voisin, du Sénégal et de tous les pays du monde. Mais, ce n’est pas le rapport qui est déterminent, c’est l’appréciation du boss, chuchote ce jeune inspecteur dégoûté par le mensonge et l’imposture qui jaillissent des hautes cimes du pouvoir. 

Pour revenir à l’ATTM, la SNIM est là, pour renflouer les caisses de la filiale moribonde. Pas de poursuite judiciaire à l’encontre de quiconque. Le conseil d’administration allait se réunir sous peu pour entériner la largesse de la société minière à l’adresse de sa fille. Huit milliards d’ouguiyas pour remettre, officiellement, la société en pente après la dérive occasionnée par  celui qui est en charge actuellement du département de l’équipement et des transports. L’ordre de renflouement de la caisse ATTM a été donné, naturellement,  par celui qui régente la République, suspend ou lâche, ses lois, en fonction de ses humeurs de l’instant, celui qui classe les rapports d’inspection ou les remue, en fonction, de son adversaire du moment. 

Et Yahya Ould Hademine, le veinard, pourrait bien continuer à bégayer. Et, ses routes qui ne terminent jamais, elles aussi, sauraient l’imiter et poursuivre leurs bégaiements, au rythme, justement, du bégaiement de la lutte contre la gabegie. »

http://www.rmibiladi.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2222:bil-a-dit-&catid=1:actualites&Itemid=2

————————

C’est terrible et ce n’est pas un site anonyme qui écrit ça. L’ancien PM a été attaqué mais jamais à propos de pillage. Pourquoi ne pas porter plainte pour diffamation ? Pourquoi laisser courir de pareils propos ? Un peu de respect pour les lecteurs surtout que celui qui tient le site n’est pas n’importe qui. 
On veut savoir la vérité. Ne pas porter plainte à ce niveau de responsabilité c’est soit un mépris total pour la liberté d’expression donc du citoyen qui a droit à une information la plus juste possible soit un aveu de culpabilité.

Toujours est-il que le nom du nouveau PM n’a pas été cité que là.

Dans un article en deux parties parues sur différents sites d’actualité africaine même Cridem.org
On peut encore lire photo à l’appui :

« D’abord comme directeur général d’ATTM et ensuite comme Ministre de l’Equipement, Yahya Ould Hademine (avec la collaboration de son collègue Sidi Ould Tah le Ministre de l’Economie) contrôle et supervise la dépense faramineuse de plus de 185 milliards d’ouguiya (liste des projets à suivre) depuis 2009.

Les deux mêmes sont également les maîtres d’œuvres de la convention de troc pour l’aéroport de Nouakchott avec le groupe Ciment de Mauritanie : un aéroport pour deux millions de passagers (alors que les prévisions disent que le pays n’atteindra le million de passagers qu’en 2030), contre un terrain de 450 ha dont une partie est située sur le territoire de la fameuse ceinture verte de Nouakchott dont la mise en place, il y a une trentaine d’années, avait nécessité des dizaines de millions de US$ de financements norvégien, hollandais, belge et de la Banque Mondiale. »

http://cridem.org/C_Info.php?article=640201

———————-

Un peu de respect pour les citoyens qui méritent un minimum d’information crédible donc quand on n’attaque pas des sites si importants c’est qu’on est soit coupable soit complice d’intoxication de l’opinion publique. Cela n’est pas digne de responsables politiques au pouvoir.

Il est temps d’oser affronter la presse au lieu de botter en touche comme si tout ce que raconte la presse n’était que pur mensonge.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge