Table Ronde de financement de la stratégie nationale jeunesse, sports et loisirs : La nécessité d’investir sur le futur, dès maintenant !

Coumba BAIl est de ces sujets qui nous interpellent tous. Surtout ceux parmi nous qui assument avec conviction et engagement des responsabilités sociales, politiques ou économiques.
Le développement de la jeunesse fait partie de ceux-là. Car il est avant tout question d’un aspect immanquablement stratégique pour un pays. Surtout, pour un pays comme la Mauritanie dont la majeure partie de la population est jeune.
De nos jours, cette question se pose à nous sous la forme suivante : Comment s’assurer que les contextes national, régional et international n’accentuent les déséquilibres socio-économiques, ne fragilisent le cordon socioculturel et n’exposent inexorablement notre jeunesse à la perte de l’espoir et par là même à la perte du sens des valeurs citoyennes et républicaines ?
A l’image des jeunes issus des pays de la sous-région, la majorité des jeunes mauritaniens est confrontée à de nombreuses difficultés, sources de frustrations et de désespoirs. Cela est accentué par le chômage, la radicalisation, l’extrémisme violent, le trafic illicite des êtres humains, la migration irrégulière ainsi que les comportements à risque d’un point de vue de santé publique.
Notre pays a entrepris depuis plusieurs années des politiques de protection et de promotion de la jeunesse. Le Président de la République avait interpellé ses homologues du continent sur la nécessité de la prise en compte de cette dimension dans la définition et la mise en œuvre des politiques de développement et de paix durables. SE Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz avait alors insisté sur l’importance de capitaliser sur cet atout démographique et l’urgence d’agir de façon intelligente et efficace afin de capter le dividende démographique.
Ainsi, sous l’impulsion du Président de la République S.E.M Mohamed Ould Abdel Aziz et le leadership engagé du Premier Ministre Monsieur Yahya Ould Hademine, le pays a entamé une nouvelle dynamique visant la promotion effective de la jeunesse, avec la jeunesse.
C’est dans cette optique que le Ministère de Jeunesse et des Sports a commencé à travailler dès janvier 2015 sur l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale de la jeunesse, des sports et des loisir 2015-2020.
Mais pour cette fois, et ce fut une première, la démarche a été différente des précédentes. Car il n’était plus question pour nous de réunir un pool d’experts et de commander une stratégie de jeunesse. Nous avions voulu concevoir une stratégie nationale de la jeunesse faite avec les jeunes. Cette approche participative et inclusive visant à responsabiliser les jeunes pour des changements constructifs a été riche en enseignements. Essentiellement, elle a confirmé ce que nous attendions : le sens de responsabilité et le dynamisme des jeunes mauritaniens. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports en est particulièrement fier! Car les jeunes ont démontré qu’ils méritent d’être considérés, non pas comme des bénéficiaires passifs, mais comme des véritables acteurs. Sans hésitation aucune, à cette main tendue des jeunes, nous avons tendu la nôtre.
Les concertations avec la jeunesse ont montré que les principales attentes des jeunes tournent autour de l’emploi et de l’insertion, de la formation, de l’épanouissement social et sportif et de la protection.
La nouvelle Stratégie nationale de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs 2015-2020 a permis à travers son plan opérationnel de mise en œuvre d’identifier un portefeuille de 13 projets prioritaires. Il s’agit en l’occurrence :
1. Protection des jeunes contre la radicalisation et l’extrémisme violent;

2. Promotion de l’engagement constructif de la jeunesse et renforcement des capacités des associations de jeunes ;

3. Accès universel des jeunes aux nouvelles technologies et à l’information;

4. Caravane sur l’entrepreneuriat des jeunes;

5. Insertion des jeunes adolescents défavorisés à travers la culture et les TICs;

6. Insertion socio-économique des jeunes et construction citoyenne

7. Professionnalisation de l’animation socio-éducative et sportive;

8. Programme des collectivités éducatives au profit des jeunes en difficulté;

9. Stage de premier emploi pour la promotion des jeunes diplômes chômeurs ;

10. Construction d’espaces jeunes intégrés et mutualisés;

11. Construction d’une salle omnisport à Nouakchott;

12. Construction d’un stade olympique 30,000 places ;

13. Construction et équipement des délégations régionales de la jeunesse.

Aujourd’hui, nous abordons avec espoir et confiance, la phase décisive du processus que nous avions entamé il y a une année. Le Ministère de la Jeunesse et des Sports soumettra au financement des partenaires de la Mauritanie le Portefeuille de Projets Prioritaires à l’occasion de la Table Ronde, également première dans son genre en Mauritanie. Il faut rappeler qu’un comité interministériel présidé par le Premier Ministre en personne a permis de valider la note conceptuelle de la table ronde.
Quatorze (14) départements ont participé : MEAD, FINANCES, MIDEC, MASEF, MCA, AGRICULTURE, ELEVAGE, MEN, SANTE, COMMERCE, PETROLE, HABITAT ET URBANISME, EMPLOI . Un comité d’Orientation et de Suivi (COS) composé des représentants des différents ministères a été mis en place. Ce comité s’est réuni plusieurs fois sous la présidence du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour adopter le porte feuille des projets.
Le portefeuille de projets prioritaires regroupe les besoins pressants formulés par les jeunes. Essentiellement, il s’agit de l’accompagnement des jeunes vers une autonomisation socio-économique, seule à même de garantir l’émancipation, l’épanouissement des jeunes et la culture de la citoyenneté chez ces derniers. Nous sommes conscients du défi et de l’investissement que cela nécessite.
Mais au regard de la ferme volonté politique du gouvernement mauritanien et de l’engagement à ses côtés de ses partenaires historiques, nous restons convaincus que ces projets trouveront à bien des égards de l’intérêt auprès des partenaires de la Mauritanie. C’est là le souhait du gouvernement, car entrant en droite ligne de l’appel du Président de la République SE Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à investir sur les générations futures, forces vives de la nation.

Dr BA Coumba

Ministre de la Jeunesse et des Sports

Source : Ministère de la Jeunesse et des Sports

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge