Taux de divorce : La Mauritanie, première dans le monde arabe

femme divorcée

Des chercheurs estiment que  le taux de divorce en Mauritanie a augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières années, pour atteindre  plus de 49 % des cas de mariage.

Certaines ONG de la société civile  spécialisées dans le domaine affirment que l’échec  de la vie conjugale a augmenté  considérablement le taux des femmes chefs de ménage, faisant de la  Mauritanie, le pays où le taux de divorce est le plus élevé dans le monde arabe.

Certains chercheurs pensent que les raisons les plus importantes qui ont favorisé  la propagation du phénomène du divorce , comprennent entre autres facteurs, la ferme volonté de l’épouse de ruiner son mari, partant de sa conviction qu’elle est condamnée à la séparation mais également pour rendre Monsieur, une fois, parti, incapable de rassembler une dot pour demander la main d’une deuxième femme. Il faut citer aussi l’absence d’obligations juridiques  qui imposent aux époux leur  respect pour éviter de s’exposer à des poursuites judiciaires, d’où la possibilité pour la femme de divorcer sans trop de contraintes.

L’interposition des parents plutôt porté sur l’incitation à la séparation qu’à la recherche d’une réconciliation entre le couple éclaté est également un facteur qui n’est pas de nature à inciter les époux à enterrer la hache de guerre et à préserver leur foyer pour assurer une meilleure stabilité à leur progéniture.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge