Tchad-Bénin: Idriss Deby demande aux combattants de Boko Haram de se rendre, Yayi annonce le déploiement sous peu de 700 militaires

Idriss DebyKoaci.Com: Idriss Deby a demandé cette fin de semaine à Abubakar Shekau Rechercher Abubakar Shekau et à ses combattants de se rendre à l’armée tchadienne, a appris koaci.com.
Dans une déclaration publique, le chef d’Etat tchadien, a menacé Abubakar Shekau Rechercher Abubakar Shekau de représailles et de poursuites s’il ne se rendait pas «Abubakar Shekau doit se rendre, il n’a plus beaucoup de temps. Il a fait trop de crimes, trop de mal et des centaines d’innocents ont été tués. Des enfants des adolescents ont été violés et mutilés », a déclaré le numéro un tchadien devant des équipes de télévisions, lors de la visite de Boni Yayi vendredi à N’Djamena, la capitale tchadienne.
Il a poursuivi sa déclaration en ajoutant que le leader de la secte islamiste devait se rendre, « il doit être jugé. Il doit se rendre pour un retour à la normale dans toute la sous-région. Nous ne lui laisserons aucune chance de continuer à violer les droits humains et tuer les populations innocentes ».
Idriss Deby s’est aussi félicité de la bravoure et de la détermination dont font preuve les troupes tchadiennes face à Boko Haram.
Yayi Boni annonce le déploiement sous peu de 700 militaires

Après sa visite d’Etat à N’Djamena Rechercher N’Djamena cette semaine, Thomas Yayi Boni, a annoncé à la télévision publique béninoise que son pays allait procéder sous peu au déploiement de 700 militaires, avons-nous appris.
« Les 700 soldats sont prêts pour aller au front contre Boko Haram Rechercher Boko Haram », a déclaré le chef d’Etat du Bénin, à la télévision nationale béninoise.
Par ailleurs, cette semaine, le Bénin signera un accord militaire avec le Tchad dans ce sens. Cet accord prévoit que le Bénin soit protégé par le Tchad en cas d’attaque contre Boko Haram, « grâce à ses troupes réputées sur le continent », a poursuivi le numéro un béninois.
« Au départ, on croyait tous que Boko Haram Rechercher Boko Haram était juste une affaire nigériane, mais après on a compris qu’il fallait agir très rapidement va-t-il faire valoir ».

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge