Tendances électorales : L’UPR en tête, talonnée par Tawassoul, El Wiam et l’APP

urnes - rimweb.net
Aucun chiffre officiel provisoire n’a encore été publié 72 heures après le déroulement des opérations de vote des élections législatives et municipales du samedi 23 novembre en Mauritanie. Selon des premières tendances électorales déduites des décomptes des bureaux de vote, c’est l’UPR le parti au pouvoir qui vient en tête dans ces échéances.

Il est talonné respectivement par le parti d’obédience islamiste Tawassoul. Viennent ensuite El Wiam et l’APP qui continuent de se rivaliser ardemment la troisième place dans les résultats législatifs et municipaux nationaux partiels.

3 jours après la fin du scrutin, les procès-verbaux des bureaux de vote continuent de remonter vers la commission électorale. L’heure est toujours à la compilation des résultats. Même pour la participation, la Céni n’est pas encore en mesure d’annoncer un chiffre définitif.

Selon un responsable, les dernières indications donnent un taux de participation entre 60% et 70%, une estimation qui reste à préciser, puisque les procès verbaux de vote étaient toujours en cours de compilation ce lundi 25 novembre courant.

Principale explication donnée : la prolongation du scrutin tard dans la nuit de samedi à dimanche, pour permettre à tous les électeurs arrivés avant la fermeture officielle des bureaux, à 19h00, de s’exprimer.

L’affluence des électeurs et la complexité du mode de scrutin – une liste pour les municipales, trois pour les législatives – a rallongé le temps de vote par électeur, mais aussi le délai de dépouillement, qui s’est prolongé dans la journée de dimanche dans de nombreux bureaux, a ainsi précisé le président de l’Observatoire national de surveillance des élections, Taki ould Sidi.

Selon un responsable de la Céni, les résultats officiels de ce premier tour devraient pouvoir être annoncés aujourd’hui mardi 26 novembre courant sinon le lendemain au plus tard. Les partis participants, de la majorité comme de l’opposition, affirment déjà détenir des résultats pour certaines circonscriptions grâce à leurs observateurs, mais avoir décidé, pour le moment, d’attendre la publication officielle de la Céni pour s’exprimer.

La CENI, justifie ce retard par « la complexité du vote et l’immensité du territoire national » et invite les mauritaniens à la patience, dans une déclaration publiée lundi. L’institution « tient à ce que le travail de dépouillement et de traitement des résultats soit effectué avec toute la minutie nécessaire, compte tenu de la complexité de l’opération électorale et des conditions dans lesquelles elle s’est déroulées.

En effet, plus de 1500 listes étaient en compétition, dans le cadre en réalité de quatre (4) scrutins simultanés impliquant plus de 60 partis politiques. A cela s’ajoute de nombreux problèmes liés à l’étendue du territoire national et aux difficultés de communication. En outre, la grande affluence des électeurs qui ont continué à voter jusqu’au lendemain matin, ne pouvait que retarder l’achèvement du vote ».

Les grandes tendances au lundi 25 novembre

Des résultats préliminaires obtenus de différentes circonscriptions du pays, montrent une avance de l’UPR pour les députations, avec toutefois une présence forte des partis de Tawassoul, El Wiam, APP, Sursaut et El Karama.

Au Hodh Charghi, le sursaut est en tête alors que l’UPR est en avance pour les deux députations de Néma et de Bassiknou. A Oualata, c’est El Wiam qui domine fortement alors qu’à Timbedra, c’est l’UPR qui est sur le point de remporter cette députation avec l’ex commissaire à la sécurité alimentaire.

A Djigueni, la compétition est rude entre El Wiam et Tawassoul d’une part et l’UPR d’autre part alors que le parti Karama est bien positionné à Amourj. Dans la moughataa d’Kobeni, El Wiam pourra remporter l’un des sièges de la moughataa et l’UPR l’autre alors que Tawassoul et le sursaut se rivalisent un troisième.

A Aioun, l’UPR est très en avance, suivi de Tawassoul lequel est favori pour les sièges de Tintane au premier tour alors que la compétition s’avère très rude à Tamchekett entre les partis Tawassoul et l’UPR.

En Assaba, les premiers résultats indiquent une course effrénée entre le parti El Wiam et l’UPR. A Geurrou, les efforts menés par trois ministres ainsi que les mises en garde faites par le Président de la République pour les cadres de la moughataa ont conduit à la débâcle du candidat du sursaut, pour laisser Tawassoul et l’UPR rivaliser le second tour. A Kankoussa, l’UPR est nettement en avance suivie du Sursaut.

Au Brakna , les résultats disponibles montrent le succès du candidat de l’UPR dans les députations au niveau de la moughataa de Maaghtalahjar. Pour Aleg, l’UPR a déclaré sa victoire pour les sièges de la moughataa.

A M’Bagne, les résultats préliminaires indiquent un second tour entre l’UPR et l’UDP dirigée par Naha Mint Mouknass. Dans la wilaya du Trarza, l’UPR se dirige vers une victoire lui assurant les deux sièges de la moughataa de Boutilimit, très loin devant Tawassoul, en seconde position.

A Ouad Naga, la compétition est rude pour les sièges de la moughataa entre Tawassoul et l’UPR, alors que le premier a remporté la mairie de la ville tandis le second a gagné les communes d’El Arye et Aouleiguat. Certains résultats montrent aussi l’avance des partis de l’opposition comme El Wiam, Tawassoul notamment à Keur-Macène et à Mederdra.

Dans la wilaya d’Atar, les sympathisants du président de la Cour Suprême de justice Sidi Mohamed Ould Maham ont fêté la victoire de ce dernier sur ses plus proches concurrents du parti Karama. A Ouadane, la défaite de l’ancien député Louleid Ould Weddad est quasiment assurée avec la victoire du frère de l’homme d’affaires, proche du président de la République Feily Ould Lahah.

A Zouerate, l’UPR est en avance alors que le sursaut et l’APP rivalisent le second siège. A Nouadhibou, l’ex député Ghassem Ould Bellali du parti Karama ainsi que le candidat UPR le spécialiste en stomatologie Dr Mohamed Ould Aye ont remporté les deux sièges de la députation alors que le troisième poste fera l’objet de compétition entre d’autres partis.

Sikhoussou

Source : L’Eveil Hebdo

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge