Tenue à Sélibaby d’un atelier sur la vulgarisation pour obtention de titre foncier au profit des populations rurales vulnérables

GuidimakhaDans le cadre  du projet d’état de droit, le forum des organisations des droits humaines (Fonadh)  a décidé d’organiser  une série  ateliers en vue de sensibiliser  sur la vulgarisation  pour l’obtention des titres fonciers au profit des populations rurales vulnérables .

Après  l’observatoire de l’Assaba  ce fut donc  le tour de celui  du Guidimakha d’organiser en  ce 26 mars 2016 un atelier sur  la vulgarisation des textes et procédures en vigueur pour l’accès à la terre en zone rurale. C’est dans ce cadre  donc  que la salle de réunion de l’ONG ADIG  a servi de cadre à cette rencontre qui a vu  la participation des membres du ROSA et plus de vingt cinq organisations paysannes. L’ouverture de  cet atelier  de sensibilisation pour une meilleure cohésion sociale  est faite par le conseiller du wali chargé des affaires économiques  qui, au nom du représentant de l’exécutif régional au Guidimakha a  d’abord  remercié les organisateurs de la rencontre avant de souligner l’importance  de cette dernière  pour les populations. Et de dire si le rôle de l’administration est d’aider et d’accompagner  les populations dans leurs efforts de développement, par la sensibilisation, la société civile   joue un rôle de premier plan pour la  culture de la  paix, base de tout développement. Prenant la parole à cet effet, Mr Ba Amadou Bocar, le  coordinateur  régional  du Fonadh au Guidimakha  a souligné  l’importance de la vulgarisation des textes et procédures  en vigueur pour l’obtention de titres fonciers pour les populations rurales avant d’ajouter que cet atelier  est un appui aux  efforts du gouvernement et doit permettre de mettre fin aux litiges fonciers. Et d’ajouter l’objectif de la rencontre est de doter les participants d’outils nécessaire  pour la sensibilisation  pour mettre fin au casse- tête du foncier, surtout au Guidimakha  où  ces problèmes sont récurrents.

 Après les allocutions   ce fut le tour des communications. Et c’est grâce à celles présentées par Mr Dia Oumar, cadre au Ministère des finance et traduites par Mr Yacouba Fofana, le proviseur du lycée de Sélibaby que les invités ont pu tirer d’enseignements de grande importance.

 En un mot  grâce au soutien financier de ses partenaires, le FONADH outille les populations rurales  pour endiguer le phénomène de litiges fonciers.

Amadou Bocar Ba/Gaynaako

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge