Tête de liste pour les élections municipales au Tagant : L’UPR entérine le choix de ses structures de base

UPR -TAGAN -  rimweb.netLes têtes de liste des communes du Tagant qui doivent croiser le fer pour le compte de l’UPR sont connues. Il s’agit de :

Saleck Ould Saleck pour la commune de Tidjikja, Meymoune Ould Soumbar pour Tensiqh, Isselmou Ould Mohamed Vall pour la commune de Boubacar Ben Amer, Ould Ahmed Bedde pour Tamourt Enaj, Arba Mint Youssouf pour Moudjeria, Mohamed Ould Die pour la commune d’El Wahat, Bah Ould Mohamed pour Lahsera, Ould Teyah pour Tichit, Mohamed Mahmoud Oud Bneyjara pour la commune de Lakhcheb et Mohamed Ould Labeyd Lehmar pour la commune de Soudoud.

Aucune surprise de taille, tous à l’exception du maire sortant de Lahsera, avaient été donnés comme favoris par nombre d’observateurs. L’UPR a respecté les équilibres et ménagé les sensibilités en essayant autant que possible d’entériner les choix opérés par ses structures de base.

Pourtant quelques heures avant la publication de la liste des candidats de l’UPR une rumeur avait couru faisant état de plusieurs de cas de parachutage opérés par le parti qui porteraient sur des candidats jusqu’ici dans l’ombre. Certains ont également fait état de l’absence de consensus autour de candidats (pourtant des candidats désignés) dont tout porte à croire qu’ils ne pourront pas gagner les élections dans leur circonscription, mais toutes ces rumeurs se sont révélées sans fondement.

Toutefois force est de faire remarquer que la publication de la liste des candidats de l’UPR du Tagant n’a pas fait que des heureux. Des groupes politiques laissés en rade notamment celui du sénateur de Tichitt, le groupe politique de Lahséra amené par Hmane, le groupe Ghavile de Boubacar Ben Amer et dans une moindre mesure les groupes « perdants » de Nimlane, Moudjeria, Achram, Rachid, ces groupes donc ont éprouvé du ressentiment face à la décision de l’UPR de les mettre à minorité.

Le coup le plus dur a été ressenti par le sénateur de Tichitt Mamany Ould Breyjara qui depuis quelques temps disait à qui voulait l’entendre qu’un coup fourré se préparait contre son groupe car lui ne comprenait pas pourquoi le parti leur demande de concéder des avantages à des adversaires que leur faible représentativité numérique ne devait leur permettre. Il est certain que les responsables de ce groupe ne vont pas s’avouer vaincus vu la hargne dont ils ont fait montre tout au long de la campagne des investitures.

Des recours seront introduits et ils chercheront à récupérer d’une main ce qu’ils ont perdu de l’autre. L’UPR serait-elle prête au nom de la cohésion dans ses rangs de donner une seconde chance et ceux qu’elle a laissé en rade au terme de ce premier round?

Pour la commune de Tidjikja les ressentiments sont de moindre ampleur. L’UPR pourrait se reprendre en concoctant un conseil municipal très représentatif pour amener tous ses poulains à aller dans la même direction.

Pour El Wahat on peut parler de consécration d’un homme pétri de qualité qui pourrait apporter beaucoup pour sa commune. Les jeunes loups à longues dents de cette commune qui ont toujours appelé au changement doivent se raviser, avec la désignation de Mohamed Ould Ahmed Ould Dié la relève est assurée.

Enfin, avec la publication de la liste des têtes de liste du Tagant aux élections municipales, c’est une nouvelle phase de positionnement qui s’ouvre pour Hmane de Lahsera, Ould Minni de Boubacar Ben Amer, les groupes mis en minorité de Nimlane, Soudoud, Tamourt Enaj, Moudjeria.

Khalil Sow – Tagant

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge