Tidjikja : Les services de sécurité arrête une ressortissante russe près de « Lehweitat »


Le correspondant du Journal « Mourassiloun » (Reporters) à Tidjikja, wilaya du Tagant, a indiqué que la brigade de gendarmerie dans cette ville a arrêté ce matin une ressortissante russe près de la localité de Lehweythat, 20 kilomètres au nord – est de Tidjikja, précisant que la femme était à dos de chameau et portait une djellaba et un turban.

Elle a prétendu, dans sa déclaration à la gendarmerie avoir tenté de rejoindre ainsi la vile historique de Tichit. La gendarmerie

 avait arrêté la même personne, l’année dernière, alors qu’elle se dirigeait, à pied, vers la  ville de Tichit. Les informations recueillies par notre correspondant dans la wilaya indiquent que la dame, âgé d’environ 55 ans, a déclaré à des personnes qu’elle avait rencontré, qu’elle compte poursuivre jusqu’à Oualata ensuite l’Azawad. Et selon des sources non confirmées, la Russe dispose maintenant de papiers d’état civil mauritaniens, qu’elle n’avait pas l’an dernier et qu’à l’époque elle n’a pu se libérer de la gendarmerie que grâce à l’intervention de l’ambassade de son pays en Mauritanie.

C’est le troisième cas d’arrestation opérée par les forces de sécurité mauritaniennes après celle d’un jeune français, à Néma, et d’un ressortissant britannique d’origine asiatique, à Oualata, qui voulaient rejoindre les camps d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI). Mais selon nos sources, ce n’est pas le cas de cette Russe, qui ne parle ni arabe ni hassanniya quoique parlant bien français, ajoute « Mourassiloun ».

Source : (AVEC AGENCE)


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge