Top 10 des pays africains les plus corrompus

corrompus-Top 10 des pays africains les plus corrompusL’Afrique regroupe un nombre important de pays corrompus. Selon le baromètre global de corruption 2013, voici le classement des 10 pays les plus corrompus : Algérie, Burundi, Cameroun, RDC, Égypte, Éthiopie, Ghana, Kenya, Libéria et Libye.
L’ONG Transparency International dénonce, à partir de l’indice de perception de la corruption, 3 facteurs essentiels qui favorisent le développement de ce fléau en Afrique : les abus de pouvoir, les arrangements non divulgués et les commissions dissimulées.

Ainsi, les facteurs de blocage par rapport au développement économique d’un pays africain touché par la corruption concernent le manque de transparence au niveau du financement des campagnes électorales et un certain laisser-aller au niveau du contrôle des contrats publics de grande importance.

Un fléau qui prend de plus en plus d’ampleur
Selon l’indice 2013, plus de 2/3 des pays recensés obtiennent une note inférieure à 50 (0 équivaut à un pays extrêmement corrompu). Selon Huguette Labelle, présidente de Transparency International, les risques de corruption touchent toutes les sphères des services publics des pays concernés.
L’édition 2013 du baromètre global de corruption renforcent cette théorie. En effet, l’accroissement de la corruption en Afrique est bel et bien réel. Voici une enquête réalisée sur 114.000 personnes à travers 107 pays différents :
– 45% des Africains pensent que les Organisations non gouvernementales (ONG) sont extrêmement corrompues, à l’exemple de celles qui se trouvent au Soudan (79%), au Sud Soudan (62%), au Rwanda (8%) et au Burundi (1%).
– Une forte majorité des Nigérians (94%) accusent les partis politiques de leur pays.
– Une petite minorité d’Africains (2%) accuse les agents de l’État.
– Et 27% des Africains dénoncent leurs institutions religieuses.
Malheureusement, ces données chiffrées influent de manière négative sur l’octroi d’aides financières des bailleurs de fonds envers ces pays dits corrompus.
L’instauration d’organismes ou de ministères adaptés ne suffit plus à éradiquer ce fléau. Certains pays africains, dont le Cap-Vert (58 points), le Sénégal (41 points) et le Burkina Faso (38 points) en Afrique de l’Ouest, montrent pourtant d’assez bons résultats dans la lutte contre la corruption. Comme solution, ces derniers proposent la transparence au niveau des pouvoirs publics.

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge