Tortures des détenus d’IRA-Mauritanie à la veille du procès

ira-logoIRA-Mauritanie : Mardi soir, la veille du procès des militants de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA-Mauritanie) exactement à 22 h 30, un peloton de 30 soldats cagoulés sous le commandement d’un lieutenant, fait irruption dans la prison.

Tirant ainsi tous les prisonniers de leur sommeil, les trainant en dehors des cellules avec leurs bagages.

Les prisonniers de droits communs ont été déshabillés, mis à plat ventre avant de faire une fouille minutieuse de tous les bagages. Cette scène a duré bonnes heures et n’a pris fin qu’à 3 h 30 du matin. Et durant tout ce temps les détenus sont restés dehors dans le froid sans possibilité de se coucher.

Dans la cour de la prison qui est de 150 mètres carrés, les détenus d’IRA peuvent se mouvoir, mais par contre les autres, les détenus de droit communs, ont été violemment battus sous les ordres du lieutenant. Des traitements et scènes humiliantes leur ont été infligés. Certains d’entre eux portent sur leur corps et leurs visages les traces et sévices qui leur ont été administrés par les tortionnaires. L’un des membres d’IRA-Mauritanie, en l’occurrence Cheikh Vall a reçu un coup sur la bouche de la part du lieutenant.

La nuit du mardi à mercredi, personne n’a pu dormir car après qu’ils ont terminé leur forfait, les tortionnaires ont orchestré un incendie dans une des cellules des prisonniers de droit commun.

Le matin, les tortionnaires ont refusé toute entrée d’eau, de petit déjeuner, de thé et à leur arrivée au tribunal à 14h, ils étaient à jeun et jusqu’à présent les mesures de restriction demeurent inchangées et les soldats prétendent qu’ils ont reçu des ordres.

Rosso, le 24 décembre 2014

La commission de communication

Source : IRA-Mauritanie

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge