TOTAL licencie un employé… pour avoir accompli la prière


Dans ce qui est une première dans un pays islamique, la société française Total a licencié un travailleur mauritanien pour avoir arrêté le camion qu’il conduit à l’heure de la prière. C’est du moins ce qu’on peut lire dans une plainte dont une copie est parvenue à El Hourriya et dans laquelle, ce citoyen, Ely Ould Amar écrit :

« Moi Ely Ould Amar, travaillant dans la société de Mohamed Ould Kerkoub pour le Transport et la Logistique (MKTL) comme chauffeur, je porte plainte contre la société  Total pour laquelle travaille notre société. Dans la journée du 08/09/2012, et revenant d’un voyage à Tasiast, je me suis arrêté au kilomètre 153 sur la route de Nouadhibou pour prier, quand un étranger, se déclarant de la société Total me prend en photo sans autorisation de ma part. Il a envoyé un mail à la société Total à Nouadhibou déclarant m’avoir vu en stationnement de manière irrégulière et ne portant pas la tenue de la société. Cette dernière a pris la décision de me licencier.

Je porte plainte en signalant les irrégularités suivantes :

-          J’ai été licencié sans préavis et sans concertation avec la société de Mohamed Ould Kerkou,b MKLT, pour laquelle je travaille ;

-          Je salue la manifestation de solidarité dont a fait preuve avec moi la société de Mohamed Ould Kerkoub, qui emploie les mauritaniens sans discrimination aucune ;

-          Je déclare être décidé à aller de l’avant pour l’obtention de mes droits tout en lançant un appel pressant à la direction générale de Total, au ministère de l’Emploi et même au président de la République pour réparer cette injustice.

Source : Elhourya

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge