Tournoi de l’intégration : Le Sénégal et le Cameroun font jeu égal, le Ghana étrille le Niger

sencamtournoiLa deuxième édition du tournoi de l’intégration organisée par la communauté ivoirienne, se poursuit au stade olympique. Des empoignades et non des moindres, des rencontres de hautes factures se déroulent devant un public intercommunautaire. Après le match d’ouverture remporté par la Palestine devant la Côte d’Ivoire (1-0), la Guinée Conakry n’a pas fait de détails face au Togo (5-2), le Mali et la Mauritanie se sont quittés avec un score de parité (1-1) tandis que le Nigéria a pris le meilleur sur le Burkina Faso (1-0).

Ce lundi 15 septembre, les Lions de la Téranga et les lions indomptables ont livré un match époustouflant comme d’habitude lors de leurs confrontations.  C’est d’abord le Sénégal, après plusieurs tentatives, d’ouvrir le score par une lobe de leur attaquant Ahmed Teyib. Les Camerounais qui avaient pourtant le match en main, avaient tout tenté en vain. Les deux formations vont à la pause sur cette avance au profit des Sénégalais. A la reprise, les Camerounais, aussi décidés, en veulent aux Sénégalais. Ils multiplient les attaques malgré une défense sénégalaise qui veillait au grain. Le milieu de terrain camerounais neutralisait son vis-à-vis et distribuait les ballons aux attaquants. C’est ainsi qu’à trois minutes de la fin de la rencontre, Benjamin remet les pendules à l’heure en égalisant le score (1-1) au grand bonheur du public camerounais.  Kader Fall, le gardien de buts sénégalais qui était toujours à l’affût, n’a pas résisté aux assauts répétés des camerounais.

sencamtournoi2

En deuxième période, le Ghana, favori de cette rencontre, n’a pas fait de détails face aux Nigériens dont les attaquants, de petits gringalets, ne pouvaient rien face aux grands gabarits de la défense ghanéenne. Un penalty en faveur du Ghana, suite à une faute de main d’un défenseur nigérien, a permis l’ouverture du score par Djibril Azub avant la pause. A la reprise, les Ghanéens ont maintenu la pression qui a payé au bout du conte.  Car Agoro Cherif qui pointait et surveillait la défense adverse, a réussi à doubler la mise en faveur du Ghana (2-0). Un score qui restera inchangé jusqu’à la fin du temps réglementaire.

ghananiger

Auparavant, comme on le disait tantôt, le 13 septembre, la Guinée a battu le Togo sur la marque de 5 à 2. Trois penalties ont été sifflés en faveur de la Guinée. Le 14 septembre, le Mali et la Mauritanie ont fait match nul (1-1) tandis que le Nigéria a battu difficilement le Burkina Faso sur la marque étriqué d’un but à zéro (1-0). Les rencontres se poursuivent ce 16 septembre avec à l’affiche, Palestine-Togo en première heure et Côte d’Ivoire-Guinée Conakry en seconde période. Une rencontre à suivre en attendant le lendemain, Mali-Nigéria et Mauritanie-Burkina Faso.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge