Tournoi de l’intégration : Les quarts de finalistes sont connus

tournoi4Les dernières rencontres qualificatives pour les quarts de finales se sont déroulées ce 21 septembre au stade olympique. Trois matchs ont été joués. Le premier a opposé le Mali au Burkina Faso, le second le Sénégal au Niger et le troisième mettait aux prises le Cameroun au Ghana. A l’issue de ces rencontres, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire (poule A), le Nigéria, la Mauritanie (poule B), le Sénégal et le Cameroun (poule C) sont qualifiés à jouer  les quarts de finales. Il s’y ajoute les meilleurs troisièmes. Il s’agit du Mali (B) et du Ghana (C).

Les matchs du dimanche 21 septembre n’ont pas été riches en buts. Dans le premier match, le Mali a disposé du Burkina Faso par 2 buts à 1 tandis que le Sénégal, méconnaissable ce jour, est parvenu à s’en sortir face au Niger sur un petit score de 1 but à 0 avec un penalty raté. Idem pour le Cameroun face au Ghana. Les Camerounais ont réussi à inscrire un but jusqu’à la fin du temps réglementaire malgré les multiples tentatives des Ghanéens à revenir au score. En attentant l’homologation des résultats définitifs par la commission des matchs, nous retiendrons que dans la poule A, la Guinée Conakry et la côte d’Ivoire se sont qualifiées, en poule B, le Nigéria et la Mauritanie se sont hissés du lot et enfin le Sénégal et le Cameroun dans la poule C se qualifient. En outre, deux autres équipes considérées comme les meilleures troisièmes de leurs poules, le Mali et le Ghana, sont également qualifiés.  Dans ce premier tour qualificatif, 45 buts ont été marqués sur l’ensemble des 18 rencontres. Mais il y ‘en aura encore dans cette deuxième phase du tournoi et même dans l’ultime qui verra, le 27 septembre prochain, une de ces équipes brandir le trophée qui porte le nom de Moussa Kheiry, premier vice président de la FFRIM et président du club de DI l’Asc Tevragh-Zeina mais aussi propriétaire du centre de formation de football situé sur la route de la Plage.

La commission des matchs, un travail de titan

seikwametournoiS’il y a une commission qui s’est beaucoup distinguée et se distinguera durant tout le tournoi, c’est celle qui s’occupe des rencontres. Sei Elian de la Côte d’Ivoire et son ami Kwamé Fabrice du Togo, n’ont jamais eu un instant de repos. Concentrés sur leur travail, indulgents à tous égards, ils ont su gérer les ardeurs et les humeurs des uns et des autres, contrairement à certains arbitres, Mama Diallo notamment connu pour sa nullité lors de toutes les rencontres qu’il eu à diriger en championnat comme dans ce genre de tournoi.

Disponibles à tout instant soit pour donner des informations à la presse ou pour régler un problème au niveau de la main courante, diligents pour effectuer un changement ou pour faire revenir un entraîneur ou un dirigeant à de meilleurs sentiments, ces deux compères ont montré un véritable exemple d’intégration conformément à l’esprit du tournoi. Ils ont su raison gardée et ont démontré qu’ils ne sont pas là pour leurs équipes encore moins pour sympathiser avec une autre équipe quelque soient leurs rapports ou leurs relations. Merci ceux-là qui ont compris que c’est cela l’intégration et c’est cela qui fera la fierté des étrangers qui ont montré que la Mauritanie est leur deuxième patrie. Même si le tournoi s’achemine vers des matchs décisifs et sensationnels, on peut bien compter sur cette commission pour terminer en beauté.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge