Train du dialogue : L’opposition ratera-t-elle le dernier wagon ?

Train dAlors que l’opinion prenait son mal de patience de voir le dialogue inclusif enfin démarrer, avec l’implication des différents protagonistes politiques de l’opposition et de la majorité, les officiels affirment que le train des concertations est déjà parti, précisant qu’il reste encore des chances pour les hésitants de rattraper le dernier wagon.
Tout le monde convient que le dialogue n’a pas encore débuté, même dans ses aspects préliminaires. Un constat formellement démenti par les officiels, si l’on tente de décrypter les mises au point faites par le Porte-parole du gouvernement, au cours du dernier conseil extraordinaire des ministres, organisé fin août dernier.
Le dialogue a globalement commencé dans les délais indiqués par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, avait précisé devant la presse, le ministre de la Culture et de l’Artisanat, porte-parole du gouvernement, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh, dans son commentaire des résultats du conseil des ministres.
Et pour mieux mettre en exergue, ce qui en reste, au moment où l’opposition s’attendait à son démarrage réel, le ministre dit : «  quant au dialogue concentré, autrement dit, la phase cruciale du dialogue, qui compte des ateliers et qui s’achève par la proclamation de résultats, cette phase-ci n’a pas encore été lancée « , a-t-il ajouté.
Et pour donner du crédit à ses propos, il précisât que le lancement du dialogue, perçu dans son acception générale, s’est illustré à travers les contacts qui ont eu lieu entre les partis de la majorité et ceux de la CAP et entre les partis de la majorité, de l’opposition, du Bloc de l’Entente et d’autres partis.
Le dialogue sera lancé bientôt, dit Ould Mohamed Laghdaf
Le Ministre secrétaire général de la Présidence de la République Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf a indiqué, pour sa part que le processus d’organisation d’un dialogue entre les différents protagonistes politiques mauritaniens, avance dans la bonne direction, affirmant que ses résultats seront bientôt connus.
Le haut responsable mauritanien a fait ces déclarations au cours d’un entretien, accordé au journal égyptien « El Ahram », soulignant que les aboutissements du dialogue renforceront l’unité nationale et la démocratie. Il y a deux semaines environ, Ould Mohamed Laghdaf rassurait au cours d’une conférence de presse, que « le dialogue est resté toujours une approche, une méthode et une stratégie »du pouvoir en place.
L’opposition ratera-t-elle le dernier wagon ?
L’opposition se dirige inéluctablement vers un nouvel forfait, quant au dialogue, qui ne sert à son rythme actuel que les pouvoirs publics en place. Alors que le forum nie toute implication dans les préliminaires des concertations, d’autres opposants appellent au renforcement de l’unité nationale et à la participation au dialogue.
Il s’agit notamment du président du parti d’opposition « l’Alliance Démocratique »,Yacoub ould Moine, qui a appelé tous les acteurs politiques de gauche et de droite à participer à un dialogue constructif menant le pays vers la mise en place irréversible d’institutions fortes capables de jouer leur rôle

Source : L’Eveil Hebdo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge