Transport terrestre: Conventions entre Rabat-Nouakchott-Dakar

transport terrestreSignature à Rabat de deux conventions pour l’exploitation de lignes de transport routiers de voyageurs entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal

Deux conventions pour l’ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal ont été signées lundi à Rabat. La première convention, relative à l’ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, a été signée, du côté marocain, par la Compagnie de transport au Maroc (CTM) et Supratours (filiale de l’ONCF), du côté mauritanien par la société Tayba (filiale du groupe Noigued) et du côté sénégalais par la société TAL (Transport Afrique Logistiques), acteur de référence dans le transport de marchandise et la logistique au Sénégal. La deuxième convention relative à l’ouverture de liaisons terrestres régulières entre le Maroc et la Mauritanie a été paraphée par la CTM, Supratours et la société mauritanienne Tayba. L’ouverture de liaisons entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal s’inscrit dans le cadre de la dynamique que connaît le secteur du transport au Maroc et dans le cadre de la coopération Sud-Sud, a déclaré à la presse le ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, Chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, ajoutant que les deux conventions mettent en relief l’ancrage africain du Royaume et vont contribuer au développement de l’infrastructure du transport des voyageurs et des marchandises. Dans le même sillage, le président de la société sénégalaise TAL, Moustapha Sy, a indiqué de ces conventions représentent une réponse concrète à l’appel de S.M. le Roi Mohammed VI, lors de Sa dernière visite au Sénégal, à développer l’axe Maroc-Sénégal, mettant l’accent sur l’importance du transport routier dans le renforcement des liens entre les peuples de la région. Le directeur de la société Tayba, Mohamed Lamine Abdallah Nouigued, a exprimé, pour sa part, l’espoir que les démarches visant à faciliter la circulation entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, auront un impact positif et des résultats bénéfiques pour les peuples de la région, soulignant que la conclusion de ces deux conventions offre une occasion importante à saisir absolument pour le bien des trois pays. Le directeur général adjoint de la CTM, El Ghazouani Jalili, a indiqué que les sociétés signataires de ces conventions ambitionnent de mettre à la disposition des voyageurs dans les trois pays des voyages confortables, en conformité avec les règles de la sécurité internationale. Le directeur général de la société Supratours a relevé, quant à lui, que l’étude réalisée par sa société a montré l’importance du flux de voyageurs entre le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal, étant donné que plusieurs étudiants mauritaniens et sénégalais suivent leurs études au Maroc, outre les déplacements des commerçants, soulignant que parmi les lignes qui seront lancées figure la ligne Fès-Dakar, compte tenu des forts liens spirituels qu’entretiennent les Sénégalais avec cette ville.   

source:.lematin

Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge