Tribunal de Sélibaby : Un non permanent, faiseur de roi prive les citoyens de leurs droits civiques.

TribunalSamba Diallo : Fils du feu Mohamed Lemine O Babiya , ancien secrétaire au tribunal  départemental de Sélibaby, l’agent non permanent, Med Mahmoud O Med Lemine connu sous le  nom de Hamoud,  s’occupe de  plusieurs activités dont  l’établissement d’actes d’état  civil  ( mariages, naissances, héritage etc.. ) documents  que sollicitent  les populations et sans lesquels ils ne peuvent  d’ailleurs pas s’enrôler. Ces taches  du  domaine  du greffier en chef de  la chambre lui sont confiées pour des raisons inavouées.
En fait, ce PNP sert les citoyens de  manière peu joviale, sans considérations surtout  au niveau de  cette  institution, qui est la  justice. Ne  respectant  pas  les citoyens quelque soit leurs : âges, couches, langues et fonctions, il  provoque un manque de confiance  en la justice pour les citoyens. La déception est sensible ceux qui  viennent  résoudre le moindre  problème d’état civil, de litiges familiaux ou  de bagarres le témoignent.
Cet agent se permet de  bloquer des dossiers  dont des jugements de naissance des populations  des localités de  Baidiam, de Melgue et autres localités mauritaniennes, prétextant   que ces populations  sont  maliennes. Alors que les demandeurs détiennent des documents de leurs parents signés par le président près de ce tribunal.  Ce PNP  qui au vu et au su de tous confie la numérotation des documents de la justice à un propriétaire d’un secrétariat public  membre actif du scandale qu’avait connu l’état civil  de Sélibaby. Empochant des sommes par corruption il vit le luxe. Est –il juste que ce PNP  établisse un jugement de naissance, mariage, etc. à 300 Um par exemple ?. Le soi-disant  responsable alors qu’il n’est qu’un  non permanent a toujours décidé à la place de ses supérieurs. Que dire de la justice Mr le Ministre si à cause de 1500  on refuse aux ayant droits  un procès verbal d’héritiers ? Les entrées
sont-elles pour le trésor public ou elles vont dans sa poche ? A quel titre faut-il récompenser d’hommes pour leurs mauvais comportements ? La violation des droits fondamentaux et le manque de respect pour les populations par des  gens qui nuisent à la  justice  doivent suffire.
Ce qui est plus grave que ce PNP confit les dossiers de l’état civil (naissances, mariages, héritage etc.… ) au nommé Mohamed Yahya O Abderrahmane ( s g de commune et propriétaire d’un secrétariat public) pour  la saisie  des jugements en lui remettant en plus les numéros des jugements qui seront enfin dévoilés partout dans la ville, chose  contradictoire à ce qui ce doit, que devient  la confidentialité de la justice ? Et si  ce dernier ajoutait  une quantité double dans les dossiers appartenant à d’autres sous corruption. ?
Que devient le discours de son excellence Mr. Mohamed O Abdel Aziz, président de la république  dans lequel il   fait  appel au peuple  pour lutter contre la corruption et la gabegie, alors qu’un simple agent non permanent remet  le tout en cause. ? Est-il normal que ce  PNP  se servant de justice ne soit pas sanctionné sévèrement ?  Refuser la signature des jugements de naissance à des populations mauritaniennes de Baediam et Melgue n’est –il pas un tort irréparable ? Et il est temps que les responsables de la justice agissent pour que soit sauver la justice au Guidimakha.
Samba Diallo, le melganké.

Source: Amadou Bocar ba Ba

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge