Trois questions au Dr Kane Hamidou Baba au lendemain des journées de réflexions du MPR:

Kane_Hamidou_Baba_937_02« Nous avons suggéré au Bureau Exécutif des résolutions fortes condamnant les hausses des prix et le maintien incompréhensible et inacceptable du prix des carburants »

Le Calame – Qu’est-ce qui a justifié, en ce début d’année, la tenue des journées de réflexions du MPR?

Kane Hamidou Baba : Ces journées de réflexion étaient programmées depuis le mois d’octobre 2015, mais pour des raisons liées à mes contraintes de calendrier, dont mon séjour en Europe en octobre-novembre; et par la suite, le besoin de préparer la marche du forum du 18 décembre, nous avions différé la date.
Il faut dire également que nous avons judicieusement substitué ces journées à la célébration traditionnelle de l’anniversaire du Parti. Il y a enfin, qu’une réflexion sur la situation du pays et du parti en ce début d’année, outre que cela signe notre rentrée politique, nous permet de nous lever du bon pied.

Tentative de dialogue en panne, coût de la vie qui devient de plus en plus insupportable pour la majorité des populations…Le parti avait certainement l’embarras du choix des thèmes à débattre?

Vous avez raison. En effet, les sujets à débattre n’ont pas manqué. Il y a d’abord que ce fut l’occasion de revisiter nos textes de base, l’organisation et le fonctionnement du Parti et de proposer la réactualisation de la Déclaration de Politique Générale, six ans après la création du Parti.
Il y a surtout que les participants à ces journées étaient invités à se prononcer sur la situation politique, économique et sociale du pays, ainsi que les perspectives pour le pays et le parti. Je puis vous assurer que les débats se sont passés dans un climat de franchise, parfois même avec passion, mais toujours responsable et sérieux.
C’est le lieu pour moi de remercier les camarades pour l’intérêt soutenu qu’ils ont porté à ces journées, que traduisent leur assiduité permanente et les résultats hautement précieux auxquels nous avons aboutis.

Quelles les recommandations auxquelles sont parvenues les participants ?

Sans pouvoir toutes les citer, il y a d’abord le projet de Déclaration de Politique Générale qui a été réadapté au contexte du pays et qui sera soumis le 26 janvier au Bureau Exécutif pour amendement et validation.
Nous avons également suggéré au BE des résolutions fortes condamnant, par exemple, les hausses des prix et le maintien incompréhensible et inacceptable du prix des carburants, le maintien en détention arbitraire des prisonniers politiques, et les menaces nouvelles, en particulier le terrorisme.
Enfin, il a été recommandé au BE d’organiser en 2016 une conférence sur la problématique foncière, la sécurité alimentaire et les stratégies nutritionnelles dans notre pays. Cela rejoint parfaitement nos cinq grandes priorités que sont: l’Alimentation, l’Education, la Santé, les infrastructures de développement et la Bonne gouvernance.

Propos recueillis par DL

Source : Le Calame

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge