Tunisie : deux cellules terroristes liées à Al-Qaïda démantelées selon le ministère de l’Intérieur

Policiers tunisiensLe ministère de l’Intérieur tunisien a annoncé jeudi le démantèlement de deux cellules terroristes liées à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans le nord-ouest de la Tunisie. L’une d’elle préparait des attaques contre des centres commerciaux ou encore des locaux de partis politiques.

Neuf personnes ont été arrêtées au total dans la région du Kef, près de la frontière algérienne, a indiqué le ministère de l’Intérieur tunisien dans un communiqué adressé le 5 mai, sans préciser la date de l’opération au cours de laquelle « une quantité d’explosifs » a été saisie. Les deux cellules terroristes avaient prêté allégeance à la phalange Okba Ibn Nafaâ liée à Aqmi.

Préparation d’attaques

La première cellule effectuait des repérages dans le but de perpétrer des attaques contre des « centres commerciaux », des « installations militaires et sécuritaires », des « personnalités » ou encore des « locaux de partis » politiques. La seconde, constituée de cinq membres, procurait « une aide financière » et faisait parvenir « des provisions » à un « groupe de terroristes » retranchés dans la zone montagneuse du Kef, explique le texte.

Entre 2015 et 2016, la Tunisie a connu plusieurs attentats meurtriers (Bardo, Sousse, Tunis) dont le dernier, celui de Ben Guerdane, à une trentaine de kilomètres de la frontière tuniso-libyenne, a fait 18 morts le 7 mars.

Source:  Jeune Afrique

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge