Tunisie: le peuple dans la rue pour dire «non au terrorisme»

Mosaïque visible au musée BardoPlusieurs centaines de Tunisiens se sont rassemblées spontanément ce mercredi soir 18 mars 2015 à Tunis, en signe de révolte contre l’attentat du musée du Bardo survenu plus tôt dans la journée qui a fait 19 morts, dont 17 touristes, et 20 blessés.

Des centaines de Tunisiens se sont réunis face au Théâtre municipal de Tunis, situé avenue Habib Bourguiba, artère principale du centre-ville, pour dire « non au terrorisme ». Des manifestants de tous les âges brandissaient des drapeaux tunisiens, scandant des slogans hostiles aux « terroristes ».

Parmi les slogans repris en chœurs, on pouvait entendre « la Tunisie est libre, les terroristes dehors », « dégager les terroristes est un devoir », ou encore « avec mon âme et mon sang, je te défendrai drapeau ». Aussi, l’hymne national tunisien était chanté à intervalles régulières par la foule.

Une manifestation de plusieurs dizaines de personnes a aussi eu lieu devant le Bardo, là où s’est produite l’attaque. Notre correspondante à Tunis a pu rencontrer de nombreux Tunisiens qui criaient en chœur « la Tunisie ne cèdera jamais à la peur », « vive la liberté, non au terrorisme ». Beaucoup demandaient à ce que les citoyens du monde entier soient solidaires avec les Tunisiens, qu’ils continuent à visiter le pays. Beaucoup s’inquiètaient aussi des conséquences de cette attaque sur l’économie du pays puisqu’elle a touché au cœur l’une des principales ressources du pays qu’est le tourisme. À ces demandes s’ajoutait celle faite aux députés pour qu’ils votent enfin la loi antiterroriste.

Sur les réseaux sociaux, le musée du Bardo a publié sur son compte Twitter une image issue d’une mosaïque représentant le dieu romain Neptune paraphée de l’inscription « Je suis Bardo ».

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge