Tunisie : Miné par une guerre de succession , 21 députés du parti au pouvoir quittent leurs postes

Béji Caïd EssebsiQuatre députés du parti au pouvoir Nidaa Tounes  ont décidé de quitter ce lundi leurs postes portant à 21 le nombre d’ élus ayant démissionné du bloc parlementaire.
Miné depuis des mois par une « bataille de succession » opposant son secrétaire général démissionnaire, Mohsen Marzouk, et le fils du chef de l’Etat, Hafedh Caïd Essebsi , le parti au pouvoir est de plus en plus affaibli après la démission d’au moins 21 députés .
Le parti au pouvoir qui comptait 86 élus à l’issue des élections législatives du 26 octobre 2014 n’est plus qu’ à 65 députés à l’Assemblée des Représentants du Peuple. Le parti islamiste Ennahdha, qui dispose de 69 députés, passe donc ainsi en première position au parlement .
Plusieurs députés de Nidaa Tounes  ont quitté leurs postes quelques jours seulement après le secrétaire général du parti ,Mohsen Marzouk a annoncé qu’il quittait le parti pour fonder son propre mouvement politique.
Ils dénoncent les ingérences du fils du président tunisien, Hafedh Caïd Essebsi, accusé de vouloir faire main basse sur le parti.

Source:  Koaci.com

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge