Tunisie : plus de 200 blessés au cours de violents affrontements à Siliana


En Tunisie, plus de 200 personnes ont été blessées à Siliana, dans le nord-ouest du pays, au cours d’affrontements. C’est le deuxième jour que des manifestants s’opposent aux policiers de la ville. Ils réclamaient mardi 27 novembre la libération d’une quinzaine de détenus lors de violences survenues en avril 2011 et la démission du gouverneur de la région ainsi que plus de moyens pour leur région. La répression des forces de l’ordre a poussé les gens à descendre à nouveau dans la rue.

En cette soirée de mercredi 28 novembre, les urgences de l’hôpital de Siliana sont débordées. On dénombre plus de 200 blessés. Parmi eux figurent un journaliste français et son collaborateur tunisien. Les blessés les plus graves ont pu être évacués à Tunis qui se trouve à 150 kilomètres de là. D’autres cherchent toujours à quitter la ville.

Mais les mouvements semblaient encore difficiles ce mercredi après-midi. Certaines rues étaient encore bloquées par les manifestants qui ont dressé des barricades, avec aussi d’épais nuages de gaz lacrymogènes visibles au-dessus de la ville. Selon des témoins, plusieurs blindés de la garde nationale ont été déployés.

Tout a commencé ce mercredi matin. Vers 9 heures, des milliers de manifestants se sont rassemblés devant le gouvernorat pour demander, comme hier déjà, le départ du gouverneur de la région. Selon un représentant de l’UGTT à Siliana, la grande centrale syndicale du pays, les forces de l’ordre ont procédé à des tirs de sommation et de gaz lacrymogène. Ils ont aussi fait usage de billes de plomb. Le correspondant de RFI à Tunis, David Thomson, ainsi que son collaborateur tunisien ont été blessés par des balles de plomb tirées par la police. 

Ce mercredi soir, au second jour de manifestation, plusieurs personnes dénoncent une répression démesurée. A Tunis, la situation est prise au sérieux et une réunion de crise est prévue entre le président Moncef Marzouki et le Premier ministre tunisien dans la soirée.

Source : RFI


Toute reprise partielle ou totale de cet article doit faire référence à www.rimweb.net

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge