Tunisie: Signature d’une convention entre le centre national de greffe de la moelle osseuse et la CNAM de Mauritanie

cnam_mauritanie_tunisieUne convention de partenariat a été signée, mardi, entre le centre national de greffe de la moelle osseuse et la caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) de Mauritanie.
En vertu de cette convention, les affiliés à la CNAM de la Mauritanie peuvent bénéficier de tous les services de soins offerts par le centre national de greffe de la moelle osseuse et ce, dans la mesure des moyens disponibles et de la capacité d’accueil du centre.
Selon la convention, le centre national de greffe de la moelle osseuse s’engage à mobiliser tous les moyens possibles pour fournir des soins médicaux conformes aux normes et à garantir les médicaments nécessaires outre la prise en charge de tous les examens médicaux complémentaires (radiologie, analyses…).
En revanche, le centre n’est pas appelé à rechercher le donneur compatible lorsqu’il s’agit d’une allogreffe mais c’est la CNAM qui coordonne cette action avec la famille du patient.
La convention, valable pour deux ans renouvelables, stipule également, que le centre national de greffe de la moelle osseuse est tenu d’informer la CNAM de la Mauritanie de la grille des tarifs de toutes les prestations ainsi que tous les éventuels changements avant de les appliquer.
De son côté, la CNAM de Mauritanie s’engage à rembourser toutes les factures transmises par le centre dans un délai ne dépassant pas les 60 jours à partir de la date de leur réception et à prendre en charge, intégralement, tous les frais des soins fournis aux malades mauritaniens. Les actes médicaux fournis par le centre sont de 190 mille dinars pour l’allogreffe et 60 mille dinars pour l’autogreffe.
Intervenant à l’occasion de la cérémonie de signature de la convention, Saïd Aidi,ministre de la santé a indiqué qu’une dizaine de conventions similaires seront signées dans le domaine de la santé avec la Mauritanie portant sur la prise en charge des maladies cardiovasculaires, le recrutement des techniciens supérieur et le renforcement et l’échange d’expériences, outre une convention qui sera signée avec le centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous.
Dans ce contexte, il a signalé qu’un comité de suivi a été formé pour évaluer l’avancement de l’application des conventions et leur amélioration en vue de renforcer le partenariat bilatéral, faisant observer que ce comité se réunira deux fois par an.
De son côté, la directrice du centre national de greffe de la moelle osseuse, Souad Massoudi a indiqué que l’objectif principal de cette convention est d’organiser le travail dans ce domaine entre les deux pays et de l’institutionnaliser, outre l’exportation des services de soins du centre qui réalise un taux de réussite de 75%.
Elle a signalé qu’en vertu de cette convention, le centre devra accueillir près de 10 cas par an, précisant que les opérations de greffe de la moelle osseuse sont très coûteuses et varient d’un patient à un autre et ce, selon la nature de l’opération et de la greffe (allogreffe ou autogreffe).
Pour sa part, le ministre mauritanien de la santé Ahmedou Ould Hademine Ould Jelvoune a indiqué que la Tunisie était l’un des premiers pays arabes à avoir soutenu son pays dans plusieurs domaines, notamment, dans le secteur de la santé, soulignant que cette convention vise à renforcer le partenariat bilatéral et à renforcer les compétences et l’échange d’expériences.

Source : Rapide Info

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge