Un Américain libéré par la Syrie avec l’aide de Moscou

Kevin DawesLa Syrie vient de libérer Kevin Dawes, un photographe américain âgé de 33 ans, épris d’aventure, ayant même combattu en 2011 aux côtés des forces anti-Kadhafi, qui avait été enlevé en 2012 après être entré en Syrie par la Turquie, illégalement, selon les autorités de Damas. La Russie a joué un rôle dans cette libération. L’intervention de Moscou en faveur du prisonnier pourrait-elle être le signe d’un réchauffement dans les relations russo-américaines, après une longue période de tensions ?

Cela faisait longtemps que le gouvernement américain essayait d’obtenir la libération de Kevin Dawes, notamment par l’intermédiaire de l’ambassade tchèque qui représente les intérêts américains à Damas. Selon les Russes, Barack Obama avait lui-même demandé à Vladimir Poutine d’intervenir. Ce qu’il a apparemment fait en convaincant le régime de Bachar el-Assad de relâcher Kevin Dawes.

Les Etats-Unis viennent de renvoyer l’ascenseur : le porte-parole adjoint du département d’Etat, Mark Toner, a confirmé que le photographe avait été libéré ces derniers jours et a remercié la Russie pour son concours. « Nous saluons le soutien de la Russie dès que nous en bénéficions, lorsqu’il s’agit d’obtenir la libération d’Américains détenus en Syrie », a-t-il déclaré.

Il a aussi révélé que des responsables américains étaient en contact avec leurs homologues syriens pour échanger des informations concernant des Américains disparus. Sur leur liste, un autre photojournaliste, Austin Tice, lui aussi porté disparu en 2012. Dans un tweet, ses parents écrivent : « Nous nous réjouissons pour Kevin Dawes et sa famille. Leur calvaire est enfin terminé. » Ils espèrent que le leur le sera aussi bientôt.

Source: RFI

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge