UN AVENIR POUR NOS DECHETS ?

Périmètre maraicher enseveli par les orduresLe Collectif des Maires de la Région de l’Assaba engage un partenariat à long termes avec CORAIL Développement et ADIG pour répondre aux besoins des populations.

Le Collectif des Maires de la Région de l’Assaba a signé, en novembre 2014 un accord de partenariat avec CORAIL, association française de solidarité internationale, afin de les soutenir dans leur démarche de développement de la région.

Suite à deux précédentes missions de l’association française et de son partenaire mauritanien ADIG, le Collectif a soulevé les multiples problématiques auxquelles sont confrontés les Maires des différentes municipalités en matière de service aux populations, parmi lesquelles les plus urgentes ont trait à l’accès à l’eau potable (et plus généralement la sécurité alimentaire et nutritionnelle) ou encore la gestion des déchets solides. En plus d’autres études ont été faites sur KANKOSSA pour l’approvisionnement en eau potables et l’accès à l’assainissement des écoles.

Réunion du Collectif des Maires de la Région de l’Assaba avec ses partenaires ADIG et CORAILLors d’une réunion du collectif, à laquelle ont assisté les deux associations mauritaniennes et françaises, les édiles se sont accordés à dire qu’il est pertinent de commencer à mener un projet sur la gestion des déchets de la Ville de KIFFA, en plus de ce qu’il a été entrepris sur KANKOSSA.

Avec le soutien de deux syndicats français, le SYCTOM (Syndicat Intercommunal du traitement des ordures ménagères d’île de France) et le SIVOM du Bas Bugey (Syndicat Intercommunal de Valorisation des Ordures Ménagères) une mission a été organisée afin de mener une étude sur la Ville de KIFFA, abordant la situation en matière de gestion des déchets.

La situation est urgente est impacte de nombreux domaines, comme la santé et la salubrité, avec une prolifération de maladies, l’environnement, avec la pollution de la ressource en eau (dépôts à proximité de cours d’eau) et la pollution de l’air, l’économie, avec l’occupation par des amas de détritus de zones de maraichage et la fermeture de marchés et également humains, du fait du développement anarchique de la Ville.

Réunion des Organisations de la Société Civile et la Municipalité de KIFFADans le cadre de la démarche inclusive promue par le Collectif, la Commune de Kiffa a sollicité l’ensemble des représentants de la Société Civile, afin de leur présenter cette démarche et de leur confirmer leur rôle de relais entre le Conseil Municipal et les populations, lesquels ont confirmé leur disponibilité et leur volonté d’accompagner les acteurs dans cette démarche.

Après cette étude de terrain des propositions techniques, institutionnelles et logistiques seront proposées afin d’aider le Collectif des Maires à prendre des décisions sur la mise en place des opérations qui marqueront les étapes dans les prochaines années.

Amadou Bocar ba Ba

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge