Un avion militaire libyen s’est écrasé en Tunisie

AvionL’avion s’est écrasé dans la nuit de jeudi à vendredi. Les 11 passagers de cet avion médicalisé de l’armée de l’air ont été tués dans l’accident. Parmi eux, un ancien islamiste radical, anien jihadiste devenu après le renversement du régime Kadhafi vice-ministre des Affaires des familles des martyrs, des disparus et des blessés de la révolution.

Il avait survécu au massacre de la prison d’Abou Slim dans laquelle 1 200 prisonniers islamistes furent executés en 1996 sur ordre de Mouammar Kadhafi. Ancien combattant en Afghanistan, Meftah al-Dhawadi était ensuite devenu l’un des émirs du Groupe islamique combattant libyen (GICL, le groupe islamique combattant libyen fondé en 1995.

Une formation jihadiste vouée à la lutte contre le régime Kadhafi au départ proche d’al-Qaïda, mais dont beaucoup de ses chefs, comme Abdelhakim Belhaj, s’en étaient désavoués après les attentats du 11 septembre.

Libéré apres 18 années de prison, au lendemain de la revolution de février 2011, Meftah al-Dhawadi avait intégré le premier gouvernement de l’après Kadhafi, en tant que vice-ministre des Martyrs, des disparus et des blessés de la révolution.

Malade, l’ancien jihadiste, quinquagénaire, venait en Tunisie comme des milliers d’autres Libyens pour s’y faire soigner. Mais, selon les autorités tunisiennes, l’un des moteurs de son avion medicalisé s’est embrasé provoquant le crash du bi-moteur, un vieil Antonov  V26, dans un champ à une quarantaine de kilomètres de Tunis. Dix autres passagers étaient à bord, tous ont egalement été tués.

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge