Un bébé naît deux jours… après la mort de sa mère

SolimanJayne Soliman, une ancienne patineuse artistique, reconvertie en enseignante est décédée la semaine passée, alors qu’elle était enceinte de 26 semaines. Victime d’une tumeur au cerveau quasi foudroyante, cette anglaise a été maintenue en vie pendant deux jours, pour lui injecter des stéroïdes afin de développer les poumons du foetus.

La petite fille, prénommée Aya (miracle dans le Coran) est née par césarienne. D’après de récentes études, les bébés nés à partir de 25 semaines ont environ 67% de chance de survie.

Selon BFM TV, une autre petite fille est née à Gaza par césarienne, alors que sa maman venait de décéder à la suite d’un bombardement israélien. « Pendant que les médecins essayaient de la ranimer, ils ont remarqué que cette jeune femme était enceinte, environ au neuvième mois, d’après la forme de son ventre », raconte Fadi Kherti, médecin.

« Ils ont remarqué un mouvement de foetus dans le ventre de la mère. Ils ont appelé les sages-femmes et décidé de procéder à l’accouchement immédiatement par césarienne, et ils ont sorti le bébé », ajoute-t-il.

La petite fille, prénommée Shayma comme sa mère, pèse deux kilos et demi, et doit rester pour le moment sous incubateur. Son état est stable, mais les circonstances de sa naissance pourraient avoir laissé de graves séquelles: le nourrisson a passé plus d’une heure dans le ventre de sa mère décédée.

Le père de Shayma, un journaliste de vingt-sept ans, a également été blessé dans le bombardement. La petite fille devrait passer encore trois semaines à l’hopital.

 

Source: Atlasinfo

Brochure MOIMA Annonces1 Brochure MOIMA Annonces1

Exprimez vous!

CommentLuv badge